Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

24 février 2022

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Un premier appel d’offres majeur en 20 mois pour la réhabilitation du rail

CAPLAN

n

©www.gaspetrain.org / François Gagné-Audet

Parmi les travaux en 2022, l’élargissement du tunnel de Port-Daniel–Gascons, le remplacement de la structure enjambant le ruisseau Arsenault, à Bonaventure, le remplacement d’un ponceau à Port-Daniel–Gascons (ruisseau Castilloux), des travaux d’ingénierie préparatoires à l’élargissement et à la réfection du tunnel, la poursuite du déboisement de l’emprise ferroviaire et la réfection de la gare de triage de New Carlisle.

Québec vient de publier un appel d'offres en vue d'entreprendre cet été les travaux de reconstruction du pont ferroviaire qui enjambe le chemin du Quai et le ruisseau Leblanc, à Caplan-Saint-Siméon.

Le dernier appel d’offres lancé – pour le remplacement du pont du Ruisselet à Caplan – avait été publié le 12 juin 2020, il y a donc 20 mois. Ce long délai avait inquiété plusieurs acteurs du milieu et de la politique, qui redoutaient des retards dans la réhabilitation du chemin de fer en Gaspésie. Le ministère des Transports du Québec a effectivement annoncé un peu plus tard que la réfection de la voie ferrée pour se rendre jusqu’à Port-Daniel-Gascons serait plus longue que prévu, avec au moins deux ans de retard. L’échéancier est maintenant fixé à 2024 plutôt que 2022, alors qu’il est dorénavant impossible de prédire une date pour le retour du train jusqu’à Gaspé. L’année 2025 était précédemment envisagée.  

Aujourd’hui, la reconstruction du pont ferroviaire qui enjambe le chemin du Quai et le ruisseau Leblanc est évaluée entre 5 et 10 millions de dollars. L’appel d’offres se termine le 28 mars. Québec annonce du même coup que d'autres suivront d'ici la fin de l'hiver, notamment pour la réalisation de travaux de réhabilitation sur les ponts de la rivière Bonaventure, de Shigawake et de la petite rivière Port-Daniel. Ces derniers s'ajoutent à ceux de la réhabilitation de la structure ferroviaire surplombant la baie de Port-Daniel-Gascons.

Le MTQ indique par ailleurs qu’une saison très importante est prévue pour 2022. Parmi les travaux à venir, l’élargissement du tunnel de Port-Daniel–Gascons, le remplacement de la structure enjambant le ruisseau Arsenault, à Bonaventure, le remplacement d’un ponceau à Port-Daniel–Gascons (ruisseau Castilloux), des travaux d’ingénierie préparatoires à l’élargissement et à la réfection du tunnel, la poursuite du déboisement de l’emprise ferroviaire et la réfection de la gare de triage de New Carlisle.

Le ministre des Transports François Bonnardel a aussi indiqué noir sur blanc qu’il entendait toujours réhabiliter la voie ferrée jusqu’à Gaspé. « Notre gouvernement demeure fermement engagé à réhabiliter le chemin de fer de la Gaspésie le plus rapidement possible jusqu'à Gaspé. C'est pourquoi nous déployons tous les efforts nécessaires pour accélérer la cadence des travaux [...] qui marqueront une étape importante pour le projet. »

Jusqu'à maintenant, plus de 177 000 traverses entre Matapédia et Gaspé ont été changées. D'autres travaux tels que le remplacement de rails, l'ajout de ballast et le nivellement de la voie se poursuivent entre Caplan et Gaspé. « Bien que ces travaux ne soient pas visibles sur le terrain, ils sont hautement stratégiques pour l'avancement du projet », précise le MTQ dans son communiqué. Le maire de Gaspé Daniel Côté avait récemment dit lui aussi croire que les trains seraient un jour de retour jusqu’à la gare intermodale, sans pour autant se féliciter de voir que plus aucune date n’était fixée pour Gaspé.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média