Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

06 janvier 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Les non-vaccinés n'auront plus accès la SAQ et la SQDC et bientôt à d'autres services non-essentiels

COVID-19

Christian Dubé

©archives

Christian Dubé a annoncé des mesures s'adressant aux non-vaccinés.

Les personnes désirant se procurer de l'alcool ou du cannabis à l'une ou l'autre des deux sociétés d'état devront présenter leur passeport vaccinal pour y avoir accès.

La rumeur planait déjà dans l'air depuis quelques jours mais le gouvernement l'a officialisé lors du plus récent point de presse. Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a expliqué que cette mesure était destinée à protéger les non-vaccinés d'eux-mêmes et aussi à protéger le réseau de la santé. « J'espère que ce sera un incitatif pour certains à aller chercher leur première dose. S'ils sont mécontents de cette situation, il y a une solution très simple à leur portée, soit de se faire vacciner. C'est gratuit et ça les protège contre la maladie. »

Ainsi, à partir de maintenant, les non-vaccinés devront se tourner vers les épiceries et les dépanneurs pour obtenir de la bière et du vin alors que les consommateurs de cannabis n'auront plus l'option de se rendre dans une succursale de la SQDC pour obtenir leur psychotrope.

Le ministre a toutefois ouvert la porte à davantage de restrictions à venir pour les non-vaccinés, soit l'accès à certains services et commerces non-essentiels. « Ça s'en vient dans les prochains jours dès que nous aurons discuté avec les gens de l'industrie sur l'applicabilité. On peut penser par exemple aux services de soins personnels. »

Publicité

Défiler pour continuer

D'ailleurs, le passeport vaccinal sera allongé à trois doses au cours des prochains mois. Les gens auront le temps d'aller chercher sa troisième dose avant que cette imposition entre en vigueur. On peut donc en déduire que les mesures sanitaires sont là pour plusieurs mois à venir. « On va tout faire pour nous sortir de cette situation-là le plus rapidement possible. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média