Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

02 janvier 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le travail de terrain de Diane Lebouthillier salué

POLITIQUE FÉDÉRALE

Diane Lebouthillier

©Jean-Philippe Thibault - Chaleurs Nouvelles

Diane Lebouthillier a remporté son siège à trois reprises au cours des six dernières années.

Le chroniqueur politique et ancien chef de l'Action démocratique du Québec, Mario Dumont, a octroyé des méritas politiques 2021 parmi lesquels un a été remis à la députée de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, pour son travail de terrain.

Chaque année, le chroniqueur au Journal de Montréal et à LCN décerne ses bons coups de l'année. Pour la cuvée fédérale 2021, Mario Dumont a souligné le travail de sept députés/ministres, soit pour leurs prises de décisions, leur courage politique ou l'impact qu'ils ont dans leur parti respectif.

Dans le cas de Diane Lebouthillier, Mario Dumont a remarqué, avec raison, que la députée-ministre était beaucoup plus solide que ce plusieurs de ses opposants prétendaient. À deux reprises, elle a livré une bataille au bloquiste Guy Bernatchez, un visage bien connu sur la scène locale. Lors des deux élections, plusieurs observateurs de la scène politique donnaient l'avantage au candidat bloquiste. Lors du scrutin de 2019, Diane Lebouthillier a remporté une victoire au terme d'une lutte serrée. À la fin de la soirée, elle était sacrée victorieuse avec une avance de 637 voix.

Lors du deuxième round en 2021, les deux mêmes candidats s'affrontaient. Encore une fois, les observateurs politiques prédisaient une défaite probable de Diane Lebouthillier ou du moins une victoire encore plus serrée. C'est pourtant le contraire qui s'est produit alors que la ministre du Revenu national a raflé à nouveau son comté, mais cette fois-ci avec une importante majorité de 2 617 voix. Ce résultat était aussi important que celui obtenu lors de sa première victoire pour les Libéraux en 2015 alors qu'elle affrontait le néodémocrate sortant, Philip Toone.

Publicité

Défiler pour continuer

D'ailleurs lors deux dernières campagnes, et spécialement la plus récente, c'est en Gaspésie que le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, avait passé le plus de temps, quasi assuré de remporter la victoire. Le candidat Bernatchez avait également effectué une campagne forte, multipliant les présences sur le terrain.

Comme à chaque élection d'un libéral, un important noyau dur fidèle au parti ou à son candidat s'est présenté aux urnes. Dans le cas de Diane Lebouthillier, notamment aux Îles-de-la-Madeleine et dans son patelin d'origine. D'ailleurs, la députée a retrouvé son poste de ministre au Revenu national au lendemain de sa deuxième victoire contre Guy Bernatchez, et ce malgré des allégations d'ingérence dans la nomination d'un juge à la Cour supérieure qui avaient été médiatisé en pleine campagne électorale.

C'est donc basé sur ces facteurs que Mario Dumont lui a décerné le méritas pour le « travail de terrain », mentionnant au passage qu'elle était une politicienne beaucoup plus forte que certains pensent.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média