Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

21 septembre 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Québec acquiert finalement la maison d’enfance de René Lévesque

NEW CARLISLE

Maison René Lévesque

©Photo Ministère de la Culture et des Communications

La Maison René Lévesque.

La ministre de la Culture et des Communications a annoncé lundi par communiqué que Québec mettait enfin la main sur la maison d’enfance de René Lévesque, à New Carlisle.

Cette dernière a été reconnue monument historique en 1995 pour ses valeurs historique et architecturale. En septembre 2019, Québec a autorisé un décret pour acquérir la maison du 16 rue Mountsorrel par expropriation, ainsi que le terrain sur lequel elle est située, afin d'en assurer la protection, la transmission et la mise en valeur. Le gouvernement avait eu maille à partir avec le propriétaire Denis Cloutier. Les deux parties n’avaient jamais réussi à s’entendre sur les modalités de transfert de l’un à l’autre.

La ministre Nathalie Roy souhaite maintenant protéger la demeure du 23e premier ministre du Québec et redonner tout son lustre à ce bâtiment dont l'état est jugé préoccupant depuis quelques années. René Lévesque y a passé son enfance et une partie de son adolescence, avant de devenir correspondant de guerre, journaliste, animateur de radio et de télévision puis homme politique d'envergure. « Pour les Québécois, elle est à l'image de l'homme simple, intègre et sans artifice qu'elle a vu grandir, note-t-on dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec. La maison René-Lévesque symbolise donc les qualités humaines de ce célèbre journaliste et homme politique qui est toujours demeuré près du peuple. Pour les citoyens désireux d'honorer sa mémoire, elle prend figure de lieu de pèlerinage. Cet attachement populaire est d'autant plus grand que Lévesque lui-même aimait se rappeler ses origines gaspésiennes, son enfance et son adolescence passées dans cette maison de New Carlisle, ainsi que son père auquel il était très attaché. »

Le gouvernement a déjà mandaté une firme en architecture spécialisée en patrimoine qui établira dans les prochaines semaines l'état de « santé » du bâtiment afin d'en planifier la restauration, d'en assurer sa pérennité et de la mettre en valeur. Des discussions seront d'ailleurs entamées avec les acteurs du milieu en vue d'évaluer différents scénarios en ce sens.

Publicité

Défiler pour continuer

« Notre gouvernement n'est pas seulement moralement engagé à protéger nos bâtiments patrimoniaux : il agit concrètement en ce sens, a expliqué Nathalie Roy par communiqué. En acquérant la Maison René-Lévesque, nous nous assurons de préserver sa valeur hautement symbolique pour les Québécoises et les Québécois. Nous pourrons ainsi mieux préserver et mettre en valeur cette propriété où René Lévesque a passé son enfance. Par ce geste, nous reconnaissons le rôle marquant qu'il a joué dans notre histoire et son influence positive sur l'affirmation identitaire des Québécois. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média