Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

13 juillet 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Une première convention collective qui tarde à se concrétiser à Bonaventure

CONDITIONS DE TRAVAIL

Bonaventure

©Photo Gracieuseté

Les négociations ont fait un bond en avant entre Bonaventure et ses employés syndiqués.

La toute première convention collective entre la Ville de Bonaventure et ses employés affiliés à la CSN tarde à se concrétiser alors que le syndicat affirme vouloir prendre le temps d'étudier l'offre qui est sur la table.

Du côté de la Ville, on affirme que la proposition qui a été faite aux employés est équitable et répond aux principales demandes de la partie syndicale.  « La ville a proposé des améliorations importantes notamment au chapitre de la répartition des vacances annuelles et de l’ajustement et de la progression à l’intérieur des échelles salariales », lance le maire de la municipalité, Roch Audet.

Depuis l'accréditation syndicale des employés de Bonaventure il y a deux ans, il s'agit de la première fois où une entente pourrait enfin se concrétiser. Rappelons qu'à ce jour, les négociations n'ont pas été de tout repos entre les deux parties. Il y a à peine quelques mois, les deux parties s'invectivaient sur la place publique, se reprochant mutuellement d'être de mauvaise foi. D'un côté, le syndicat reprochait à la Ville d'être fermée à toute négociation alors que du côté de maire, on affirmait que le « jeu syndical » était de faire mal paraître le maire a l'aube des élections municipales.

Cette fois-ci, Roch Audet martèle que les conditions proposées à ses employés sont comparables à celles des autres municipalités de la région. Il ajoute également qu'il fallait que la Ville prenne en compte, la capacité de payer des citoyens. Le maire souhaite donc que ce dossier se règle. La balle est maintenant dans la cour du syndicat qui affirme maintenant devoir analyser la proposition. Si celle-ci est acceptée par le comité de négociations, il y aura ensuite une assemblée générale où les membres devront voter pour ou contre l'entente de principe.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média