Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Conversations gourmandes

Retour

19 juin 2021

Conversations gourmandes: la piqûre de l'apiculture

PAR CHEF YANNICK OUELLET

Yannick Ouellet

©Photo Gracieuseté

Le Chef Yannick Ouellet est propriétaire de sa propore entreprise de services culinaires depuis bientôt 20 ans.

Il est toujours très agréable de voir les gens contribuer à une cause et encore plus lorsque ces causes embellissent le territoire. Malgré le désagrément de certaines personnes à voir leur gazon se parer d’une multitude de magnifiques fleurs jaunes, les abeilles elles s’en sont réjouie tout le mois de mai. Et à vrai dire les apiculteurs aussi.

Je dois vous confier que l’apiculture est devenue pour moi une véritable passion avec les années. Mais dans cette grande aventure, la chose la plus importante que j’aurai comprise est que l’apiculteur n’est pas celui qui récolte du miel, mais plutôt celui qui prends soin des abeilles. Il y a dans cette petite phrase une très grande nuance à considérer lorsqu’il vous viendra l’idée de vous lancer dans le monde apicole.

Si comme moi vous êtes des jardiniers gourmands et que toutes les occasions sont bonnes pour améliorer et embellir votre potager, et bien dites-vous que vous le faites aussi pour les butineurs et les apiculteurs à qui je veux rendre hommage dans ce texte. Ce liquide précieux qu’est le miel est produit à la force de milliers aller-retour entre votre platebande et la ruche la plus proche, mais il est aussi obtenu grâce aux apiculteurs professionnels de la Gaspésie qui relèvent le défi chaque année de maintenir en vie les colonies d’abeilles et ce chacun à leur manière et selon leur spécialité.

Que ce soit mes amis du Vieux Moulin de Ste-Flavie, de Miel Vallée Fleurie de St-Alexandre dans la Matapédia ou le célèbre John Forest du Rucher des Framboisiers de Maria chacun travaille à vous offrir une gamme incroyable de miel de qualité, mais aussi une multitude de produits dérivés tel que l’hydromel, les vinaigrettes, les gelées, les confitures, les bonbons, les chocolats et bien d’autres encore. Il est loin maintenant le temps ou nos producteurs agroalimentaires restaient cantonnés dans leur champ et s’en tenaient à des produits bruts et de base. Aujourd’hui nos agriculteurs sont aussi des femmes et hommes de recherche et développement d’avant-garde se tenant au fait de vos moindres petits caprices gourmands.

Je termine donc en vous proposant une de mes recettes qui marie à merveille le miel et une autres de nos richesses naturelles de la Gaspésie que les abeilles adorent butiner, la fleur de mélilot.

Crème brûlée au miel de la baie et au mélilot

Crème brûlée

©Photo Gracieuseté

45 ml / 3 c. à soupe d'eau tiède

Une pincée de Safran

500 ml / 2 tasses Crème à 15% champêtre

5 Jaunes d’oeufs

60 ml / ¼ tasse Miel du Rucher des FramboisiersJohn Forest

Une pincée Cardamome moulue

Une pincée Cannelle râpée ou moulue

Une pincée Poudre de MélilotGaspésie Sauvage

60 ml ¼ tasse Sucre pour le brûlage

Préparation:

Dans un petit bol, laisser tremper 20 minutes les pistils de safran dans l’eau tiède. Dans une casserole, faire chauffer la crème légèrement et ajoute l’eau safranée. Laisser le safran colorer la crème pendant 5 minutes.  

Préchauffer le four à 170°C (325°F). 

Dans un autre bol, fouetter les jaunes d’oeuf avec le miel et les épices. Verser le mélange de crème chaude en mélangeant doucement.  Verser délicatement le mélange dans des ramequins ou des plats à crème brûlée. Utiliser des contenants préférablement de 180 ml (¾ tasse).  Déposer ensuite les ramequins dans un contenant de type Pyrex pouvant contenir de l’eau.  Verser de l’eau chaude jusqu’au ¾ des ramequins et laisse cuire au four pendant 35 à 40 minutes ou jusqu’à ce que les crème soient prises.  

Sortir les ramequins du four et laisser reposer à température pièce.  Mettre au réfrigérateur quelques heures avant de servir.  

Pour le service, saupoudrer le sucre à la surface de la crème et caramélise à l’aide d’un chalumeau, d’un fer à crème brûlée ou à l’aide de l’élément du four en mode gril (broil).  Servir aussitôt ce pur délice.

Pour tout savoir sur l'Académie du chef Yannick Ouellet, ses formations culinaires et la boutique Vroquez la Gaspésie, il suffit de cliquer ici.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média