Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

05 mai 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Prix Gaspésien et visibilité internationale pour Un canot dans la neige d'Éli Laliberté

PRODUCTION MATANAISE

Un canot dans le neige

©Photo Gracieuseté

Éli Laliberté a vécu toute une aventure en vivant auprès d'un coureur des bois des temps modernes pendant deux semaines.

Le film documentaire « Un canot dans la neige » du réalisateur Éli Laliberté a été récompensé du Prix Gaspésien par le festival Vues sur mer de Gaspé et aura la chance d'être vu par des millions de gens avec deux ententes signées à l'international.

:« Un canot dans la neige » est la rencontre entre le réalisateur matanais originaire de Cascapédia-Saint-Jules avec Clément Lévesque, surnommé le coureur des bois des temps modernes. À travers ce documentaire, Éli Laliberté présente l'homme derrière le coureur des bois, ses motivations à s'exiler dans le nord québécois chaque hiver ainsi que son style de vie une fois rendu sur place.

Puisqu'une bonne nouvelle ne vient jamais seule, les droits de diffusion du documentaire ont été vendus à la télévision suédoise. « La distribution en Europe va bon train puisqu'on a aussi appris que le film sera aussi diffusé sur tous les vols d'Air France. C'est un très bel endroit pour l'écouter », s'exclame le réalisateur qui est fort heureux de ces développements puisque le film devait, à la base, n'être qu'une partie d'un autre projet. Finalement, avec la pandémie et le matériel obtenu avec Clément Lévesque, Éli Laliberté avait décidé d'en faire un film en soi.

Par ailleurs, Éli Laliberté souhaitait aussi présenter un projet à Vues sur mer depuis un bon moment. « Ça me chaud au cœur de recevoir cet honneur car le thème de l'occupation du territoire est quelque chose que j'ai toujours mis de l'avant. Déjà à 19 ans, dans mes premiers projets, j'avais réalisé "Road movies" pour CBC (Radio-Canada anglais) où j'allais rencontrer des gens pour raconter l'histoire des petites communautés partout au Canada. Occuper le territoire et préserver son identité est important pour moi. On peut même dire que chaque région a son histoire, ses réalités et sa propre culture. »

Le jury du festival composé de du président Pierre Mignot, Danielle Bissonnette, Jonathan Desjarlais, Nastassia Williams et Antoine Amnotte-Dupuis ont eu un coup de cœur pour « Un canot dans la neige » qui reflète ainsi non seulement le savoir-faire d'un artisan gaspésien du cinéma mais aussi le thème de la ruralité.

@ST:Quatrième bonne nouvelle

@R:Parallèlement à cet honneur, Éli Laliberté a aussi appris que son film était l'un des 300 films mis en ligne sur la plateforme web du Rendez-vous Québec Cinéma pendant onze jours de festival. La version qui y est présentée est plus longue que celle diffusée sur les ondes d'UnisTV. Le téléspectateur a ainsi droit à des extraits inédits qui n'étaient pas inclus dans le format télévisuel.

Pour Éli Laliberté, toutes ces bonnes nouvelles lui donnent du vent dans les voiles. « Ce sont de belles reconnaissances et ça m'encourage à le proposer dans différents festivals de la francophonie partout en Europe », conclut-il.

On peut visionner la version télévisuelle d'« Un canot dans la neige » sur le site internet d'UnisTV au  https://www.tv5unis.ca/videos/un-canot-dans-la-neige

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média