Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

07 mars 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Du nouveau à la tête du Marathon Baie-des-Chaleurs

Bouge pour que ça Bouge

Marathon

©Photo Facebook

Comme à l’habitude, la course devrait se tenir en juin.

Le Marathon Baie-des-Chaleurs a annoncé la semaine dernière une nouvelle collaboration avec l’organisme Bouge pour que ça bouge pour l’organisation de l’événement tant attendu de juin prochain.

C’est désormais cet organisme à but non lucratif qui sera responsable, pour le futur, d’administrer et d’organiser la course unique qui a su, au fil des ans, s’implanter comme étant une incontournable au Québec avec son accueil chaleureux et sa vue à couper le souffle.

« C’est plus qu’une collaboration, on donne les commandes à cette merveilleuse équipe, pour nous, c’était un maillage parfait », explique Julie Coulombe, membre du comité d’organisation du MBDC. Du côté de Bouge pour que ça bouge, la nouvelle est également très réjouissante. « Ça cadre à merveille avec notre mission et notre volonté de développer l’axe événementiel au sein de notre organisation, se réjouit Jean-François Plourde, directeur. Avant la pandémie, plus de 2000 personnes prenait part à la course chaque année et nous sommes convaincus que cet événement en a encore beaucoup à offrir à la collectivité. »

L’important, pour les deux organisations, est que l’événement poursuit son existence dans les prochaines années et continue de faire vibrer nombreux marcheurs et coureurs.

L’expertise du comité d’organisation et celle de l’équipe de Bouge pour que ça bouge s'unissent afin de créer un événement encore plus professionnel et digne des grandes courses. D’ailleurs, tous les membres actifs du Marathon Baie-des-Chaleurs poursuivent l’aventure dans l’organisation.

@ST:Une édition pas comme les autres

R:Le premier défi à relever pour la prochaine édition de l’événement en sera tout un alors qu’il faudra jongler avec les différentes règles sanitaires en vigueur imposées par la pandémie de COVID-19. L’équipe d’organisation est en constante adaptation.

« Comme il est improbable qu’un rassemblement d’envergure puisse se tenir, nous adopterons une formule hybride, affirme Jean-François Plourde. Nous travaillerons avec les écoles afin de rejoindre les plus jeunes, offrirons un événement virtuel et, avec l’assentiment de la Santé publique, comptons organiser un véritable rendez-vous pour un nombre limité de chanceux, c’est notre plus grand souhait ». Les partenaires habituels de l’événement continuent de soutenir l’organisation, ce qui motive l’équipe à poursuivre.

Comme à l’habitude, la course devrait se tenir en juin. Les détails de cette édition spéciale seront annoncés au courant des prochaines semaines afin de permettre aux participants d’amorcer leur préparation le plus rapidement possible. La vision de l’équipe d’organisation est de permettre au plus grand nombre de prendre part à une course, peu importe le format, mais également de faire profiter aux inscrits de quelques surprises.

Êtes-vous satisfaits du résultat des élections fédérales de lundi dernier?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média