Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

08 décembre 2020

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Les automobilistes appelés à faire preuve de civisme

Stationnement réservé

©Photo offerte par le RAPHGÎ

Il est interdit de se stationner sans vignette dans un stationnement réservé aux personnes handicapées.

DÉFENSE DES DROITS. À l’approche des Fêtes, le Regroupement des associations des personnes handicapées de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine (RAPHGÎ) demande la collaboration du public quant au respect des espaces de stationnements réservés à cette clientèle; ils sont encore trop souvent, à ce jour, utilisés par des fautifs désirant sauver quelques pas.

 

L’organisme mène actuellement l’opération « HÔ HÔ Ôte-toi de mon espace réservé » afin de faire un rappel amical quant à ces espaces peints en bleu. Ceux-ci constituent un besoin essentiel assurant la sécurité de ces personnes vivant avec un handicap, et non pas un privilège, rappelle le regroupement. « Durant le magasinage des Fêtes, c’est un bon moment pour les citoyens et les citoyennes de participer à cette défense de droit à nos côtés », estime le directeur général de l’instance, Ghislain Gagnon.

L’an dernier, quelque 500 « contraventions de civisme » ont été produites aux couleurs de l’organisme régional; celles-ci ont été distribuées parmi la douzaine d’associations membres afin d’être apposées sous l’essuie-glace d’automobilistes n’ayant visiblement pas compris le message. Plus de la moitié des billets ont été remis, signe que la sensibilisation doit se poursuivre. Ainsi, 2000 nouvelles contraventions bilingues ont été produites au courant de l’automne et attendront les récalcitrants.

« Le constat sur le terrain est triste, mais pas décourageant. Force est de constater qu’il y a quotidiennement autour de la péninsule, aux Îles et un peu partout au Québec, les mêmes excuses qui sont utilisées depuis 1987 pour se stationner dans un espace réservé. Cette année, spécialement, peut-on ensemble faire cesser cette pratique irrespectueuse? », questionne M. Gagnon.

Ce dernier rappelle par ailleurs que ce manque de civisme peut également avoir un impact sur le portefeuille des fautifs. L’amende potentielle pour un stationnement illégal peut en effet, en incluant les frais d’administration, atteindre les 313 $.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média