Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

08 décembre 2020

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Le transport ferroviaire interrompu jusqu’à nouvel ordre

À Cascapédia-Saint-Jules

Pont Cascapédia

©Photo offerte par Gilles Gagné.

Une inspection de la structure a été réalisée ce week-end.

CHEMIN DE FER. La crue des eaux du début du mois aura sonné le glas de l’utilisation des vieux ponts ferroviaires de Cascapédia-Saint-Jules; le transport par train est suspendu à cet endroit depuis le 2 décembre dernier, et ce, jusqu’à ce que les nouvelles infrastructures, actuellement en construction, entrent en service.

Un énorme embâcle s’est formé en raison des pluies diluviennes de la semaine dernière à la hauteur des structures qui enjambent la rivière Cascapédia. Or, les ponts qui datent de 1895 ont été fortement ébranlés. Selon ce que rapporte Le Soleil, la Société du chemin de fer de la Gaspésie (SCFG) a fait circuler, en guise de test, trois locomotives attelées ensemble le 6 décembre dernier en matinée. Or, une membrure de la partie inférieure du pont a bougé sur leur passage. Même si cette cargaison est plus légère, la décision fut prise d’annuler le passage de 72 wagons chargés de pales d’éoliennes qui devait passer au courant de la même journée ainsi que tout prochain convoi.

Le transport de marchandises est donc interrompu jusqu’à nouvel ordre dans ce secteur, c’est-à-dire jusqu’à ce que les nouveaux ponts, en construction depuis le début de l’été 2019 à quelques mètres au sud des anciens, soient fins prêts à faire passer le train d’un côté à l’autre de la rive de façon sécuritaire. Selon Radio-Canada, le rythme de croisière du chantier pourrait être significativement augmenté afin que les travaux, ainsi condensés, se terminent beaucoup rapidement. Il semble que des échanges soient activement en cours entre le ministère des Transports et la SCFG relativement à un nouvel échéancier pour le chantier mené par Hamel Construction.

Jusqu’à nouvel ordre, le transbordement du ciment produit à Port-Daniel-Gascons sera effectué à Nouvelle. L’usine Temrex de Nouvelle, qui utilise également le rail pour ses besoins en transport, n’est quant à elle pas touchée puisque ses cargaisons ne transigent pas vers l’est de la péninsule.

La livraison des pâles d’éoliennes produites chez LM Wind Power de Gaspé, qui prennent la route avant d’être transférées sur les rails à New Richmond, se veut toutefois plus problématique. Leur transbordement ne peut s’effectuer n’importe où en raison des vastes espaces nécessaires à de telles opérations et est donc suspendu pour le moment.

La Société du chemin de fer de la Gaspésie n’a pas voulu accorder d’entrevue en lien avec ce dossier mardi.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média