Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

30 novembre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Un premier album pour Émilie Daraîche

MUSIQUE GASPÉSIENNE

Émilie Daraîche

©Photo Gracieuseté

Émilie suit la tradition familiale établie par son père Paul, sa tante Julie et plusieurs autres membres du clan Daraîche.

Émilie Daraîche, fille du populaire chanteur Paul Daraîche, plonge à son tour dans l'industrie musicale en proposant un tout premier album en carrière.

Ayant grandi dans une famille où la famille a toujours été une partie intégrante de leur vie, Émilie Daraîche est tombée, elle aussi, dans la potion magique alors qu'elle était toute jeune. « C'était mon premier choix de carrière alors je suis très fière de m'offrir ce cadeau à l'aube de mes 30 ans », raconte-t-elle.

D'ailleurs, pour ce premier album éponyme, Émilie Daraîche s'est entourée d'auteurs-compositeurs de talent, soit le gaspésien Nelson Minville, Mario Pelchat, Luc de Larochellière et son père Paul. On retrouve donc neuf chansons originales et trois reprises. « Je voulais trouver les bons auteurs puisque je voulais que l'album me ressemble. Je suis quelqu'un qui est très ballade dans la vie. Je pense aux paroles de Nelson Minville qui m'ont toujours fait voyager un peu comme Francis Cabrel. Je lui ai fait quelques suggestions et il m'a écrit trois chansons. C'est donc très touchant de pouvoir rêver en écoutant des chansons qui ont été conçues pour moi », ajoute-t-elle.

Quant à la chanson offerte par Luc de Larochellière, ce fût la première qui a été intégrée à l'album. « À ce moment-là, j'ai su qu'on partait en force », mentionne la jeune chanteuse. L'album est donc un heureux mariage entre des ballades, des chansons incontournables comme « Tous les garçons et les filles » et « J'ai souvenir encore » ainsi que des titres plus rythmés aux sonorités country.

De l'aveu de l'artiste, son album s'écoute très bien au bord d'un feu de foyer. « Les chansons parlent d'amour, d'amitié et de séparation. Je le compare à une couverture d'automne. C'est chaleureux. »

L'attrait de la scène

La réalisation de l'album en temps de pandémie a eu comme effet de retarder les premiers spectacles sur scène. La Gaspésienne a d'ailleurs très hâte d'aller à la rencontre de son public et de revenir aux sources dans la péninsule. « Toute ma famille vient de la Gaspésie, notamment de Pabos et j'ai moi-même habité à Chandler pendant deux ans et demi. J'ai hâte de retourner aux sources et de présenter mes chansons au public gaspésien. »

En attendant un spectacle d'Émilie Daraîche, les gens peuvent se procurer son premier album chez tous les bons disquaires ou par téléchargement au http://emiliedaraiche.com .

 

Émilie Daraîche

©Photo Gracieuseté

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média