Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

24 septembre 2020

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

La bulle entre Avignon et le Nouveau-Brunswick se rétrécit

Pont JC Van Horne

©Gracieuseté - Gilles Gagné

DÉPLACEMENTS. À partir de demain midi (vendredi), les membres de la Première Nation de Listuguj ainsi que les citoyens de Pointe-à-la-Croix seront les seuls autorisés à se rendre au Nouveau-Brunswick pour des déplacements jugés non essentiels.

 

Le gouvernement de la province voisine a en effet annoncé, aujourd’hui, un rétrécissement de la bulle qui permettait, depuis le premier août dernier, à tous les résidents de la MRC Avignon de traverser le pont interprovincial J.C. Van Horne pour des déplacements d’une journée. « La récente augmentation du nombre de cas confirmés et le changement du niveau d’alerte dans la MRC d’Avignon nous ont poussés à prendre cette décision », confirme le premier ministre, Blaine Higgs, par voie de communiqué. Celui-ci défend que son gouvernement a également considéré les recommandations émises par la santé publique les rapports épidémiologiques.

Rappelons que la MRC Avignon est passée en mode préalerte jaune mardi; elle cumule un total de 31 nouveaux cas de COVID-19 au cours des dernières 48 heures seulement. Une deuxième éclosion depuis le début de la crise sanitaire est d’ailleurs en cours à l’intérieur des murs de la résidence Saint-Joseph de Maria; 21 résidents et au moins un employé ont reçu un résultat positif. Or, aucun cas n’a encore été enregistré à Pointe-à-la-Croix ni sur le territoire de la communauté autochtone.


« Nous avons travaillé avec les dirigeants de chacune de ces communautés, et ils prennent des précautions de leur côté. Ils prendront des mesures pour travailler avec le Nouveau-Brunswick afin que leurs résidents limitent leurs déplacements à leurs propres communautés et à la région de Campbellton, dans la mesure du possible, afin que nous puissions maintenir cette région ouverte », ajoute le premier ministre. Précisons néanmoins que les déplacements reliés au travail, à des rendez-vous médicaux ou encore à la garde d’enfants sont toujours autorisés.

Publicité

Défiler pour continuer

Des exigences à respecter

Les résidents de Pointe-à-la-Croix et de Listuguj seront admis au Nouveau-Brunswick s’ils s’inscrivent à l’avance à l’adresse www.gnb.ca/inscriptionvoyage. Ceux-ci devront avoir en main une preuve de leur lieu de résidence, ne pas présenter de symptômes de la COVID-19 et ne pas avoir quitté leur communauté au cours des 14 jours précédents.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick précise par ailleurs que les voyageurs qui rentrent au Nouveau-Brunswick en transigeant par le pont interprovincial pourraient être confrontés à des retards en raison des contrôles mis en place. Rappelons que le jumelage liant la province voisine aux communautés québécoises de la MRC de Témiscouata, près d’Edmundston, a quant à lui pris fin le 17 septembre.

 

 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média