Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

08 septembre 2020

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Le gouvernement met en place un système d’alertes et d’interventions régionales

Christian Dubé

©Gracieuseté - Émilie Nadeau

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé.

En vue d’une potentielle deuxième vague de la COVID-19, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé, a dévoilé aujourd’hui le système d’alertes et d’interventions régionales développé par la santé publique qui précisera, pour chacune des régions de la province, les mesures additionnelles à déployer au cours des prochains mois, au besoin.  

Ainsi, s’il devient nécessaire d’intervenir davantage pour ralentir la transmission du virus dans une région du Québec, les mesures mises en place dépendront du niveau d’alerte atteint pour cette même région. Quatre paliers possibles d’alertes et d’interventions sont prévus : 

  • Vigilance (vert) 
  • Préalerte (jaune) 
  • Alerte modérée (orange) 
  • Alerte maximale (rouge) 

Le Bas-Saint-Laurent - qui ne rapporte aucun nouveau cas déclaré de la maladie aujourd'hui - se trouve actuellement dans la zone « verte ». Les paliers d’alerte seront révisés chaque semaine par les autorités de la santé publique.

Des mesures sanitaires seront associées à chaque palier d’alerte. Par exemple, pour le palier jaune, il est question de renforcer les mesures de base, alors que pour le palier orange, il s’agit notamment de limiter le nombre de personnes dans les rassemblements privés. Le palier rouge, quant à lui, indiquerait une limitation des déplacements interrégionaux et un horaire réduit de certains secteurs commerciaux.

Publicité

Défiler pour continuer

Par ailleurs, le CISSS du Bas-Saint-Laurent informe la population qu’à compter d’aujourd’hui les résultats négatifs du test de dépistage à la COVID-19 seront communiqués aux usagers, et ce, dans un délai de 48 h suivant le dépistage.

Les résultats seront transmis par courriel ou par téléphone, selon les modalités choisies par l’usager. Cependant, l’envoi par courriel est privilégié puisque le document transmis fait office d’attestation de résultat négatif à la COVID-19, si requis par l’employeur, l’école ou le milieu de garde.

Consignes importantes

Les personnes en attente d’un résultat doivent s’isoler si elles :

  • présentent des symptômes de la COVID-19;
  • ont été identifiées comme un contact d’un cas de COVID-19;
  • sont de retour d’un voyage à l’étranger.

Si le résultat transmis est négatif, il est important de rappeler que les personnes doivent demeurer en isolement :

  • tant qu’elles présentent des symptômes compatibles avec la COVID-19, et ce, jusqu’à 24 heures après la fin des symptômes ou selon les recommandations cliniques reçues;
  • 14 jours suivant la date du retour si elles sont de retour de voyage à l’extérieur du Canada.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média