Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

20 mai 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Réouverture des commerces les dimanches

COVID-19

Ouvert

©Photo Gracieuseté

Les commerces frappés d'une interdiction d'ouverture les dimanches pourront à nouveau ouvrir leurs portes dès le 24 mai.

Tous les commerces à l'exception de ceux situés dans des centres d'achats pourront rouvrir leurs portes les dimanches.

En vigueur depuis le 30 mars, cette mesure sera levée dès le 24 mai pour tous les commerces qui étaient affectés par cette règlementation temporaire. Le premier ministre, François Legault, avait mis cette mesure en place pour permettre aux employés de commerces très sollicités comme les épiceries d'avoir au moins une journée de congé assurée pendant la semaine.

Cette mesure, qui était originalement pour le mois d'avril, avait été prolongée en mai. Lundi dernier, François Legault a annoncé que cette règlementation temporaire était levée dès le 24 mai et que le commerces pourraient dorénavant rouvrir les dimanches. Conséquemment, les heures d'ouverture la semaine retournent aussi à la normale, c'est-à-dire que les commerçants n'ont plus l'option de prolonger leurs heures d'ouverture du lundi au samedi.

Il est important de rappeler que cette annonce n'est qu'un retour à la normale concernant l'ouverture les dimanches et ne change en rien les restrictions sanitaires imposées aux autres commerces tels les restaurants et les bars.

Publicité

Défiler pour continuer

Si cette levée des fermetures dominicales est saluée par plusieurs travailleurs dont l'horaire permet que très peu de moments pour fréquenter les magasins, elle est aussi remise en question par d'autres. C'est notamment le cas de Régis Auclair, épicier de 1973 à 1995, qui a cru bon de dépoussiérer un texte d'opinion qu'il avait publié dans un quotidien il y a maintenant trente ans.

« Gens de logique et de cœur qui avez encore certains principes, vous qui connaissez de petits commerces qui vous servent bien depuis des années et qui ont dit NON à l'ouverture des commerces le dimanche. Encouragez-les en faisant vos achats en semaine. N'achetez pas le dimanche, alors on ne demandera pas aux vôtres d'aller travailler le dimanche. C'est la seule journée ou vous pouvez être ensemble et profiter d'une vie familiale nécessaire au maintien de nos plus belles valeurs 

Nous sommes pour le progrès mais pas au détriment de nos travailleurs. Par respect pour nous-mêmes, nos employés et nos enfants, nous ne serons plus ouverts le dimanche. Qui seront las autres qui en feront autant. »

 

 

Commentaires

20 mai 2020

Claire duguay

Ça me rend triste de savoir qu’on va perdre nos dimanches! Je travaille comme caissière dans une épicerie et ces dimanches où je vais travailler j’imagine trois fois sur quatre selon l’horaire vont m’empêcher de souper en famille , de vivre de bons moments avec mon conjoint , de respirer, de me reposer! Ce dimanche m’apportait un jour fixe de vacances ! L’épicerie peut attendre une journée! J’imagine que le retour des dimanches c’est surtout pour une histoire de concurrence avec Walmart et cotsko! En tout cas , svp les gouvernements passer une loi pour nous permettre de vivre en famille le dimanche! Je sais que dans la santé et dans d’autres domaines c’est impossible car la maladie et la mort n’attendent pas ! Mais l’épicerie peux attendre!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média