Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

11 mai 2020

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Il y aura une saison touristique, mais toujours pas de plan précis

COVID-19

USAGE UNIQUE ET EXCLUSIF

©Photo collaboration Ariane Aubert Bonn

Vendredi, les élus n’ont pas été en mesure d’obtenir d’information concernant le moment du dépôt d’un plan ni du contenu de ce dernier.

En rencontre vendredi avec la ministre du Tourisme, les préfets de la Gaspésie ont pu avoir la confirmation qu’il y aurait bel et bien une saison touristique estivale. Mais aucun plan ni aucun scénario n’ont été présentés pour la suite des choses.

C’est donc toujours la navigation dans le brouillard pour cette industrie, qui rappelons-le comptait avant la pandémie 700 entreprises et 7 000 employés dans la région. Les élus n’ont pas été en mesure d’obtenir d’information concernant le moment du dépôt d’un plan ni du contenu de ce dernier. Le premier ministre François Legault a confirmé dans son point de presse quotidien lundi qu’il était trop tôt pour s’y mouiller.

Pour Nadia Minassian, préfète du Rocher-Percé et présidente du Regroupement des MRC de la Gaspésie, il est malheureux de ne pas avoir d’indication claire concernant la saison touristique 2020. « Nous aurions aimé connaitre un calendrier des séquences d’ouverture de l’industrie, une modélisation des scénarios possibles concernant l’affluence de visiteurs et l’impact sur le réseau de la santé ainsi que des indications claires concernant les mesures sanitaires des différentes chaînes de l’industrie touristique, et des programmes d’aides à venir. Ces éléments auraient permis à la région de s’y préparer. »

Nadia Minassian ajoute que l’incertitude qui plane laisse les entreprises et organisations touristiques dans le flou, sans orientation précise et ne leur permet pas de prendre des décisions d’affaires appropriées.

Publicité

Défiler pour continuer

Les préfets tiennent d’ailleurs à rappeler aux membres de l’industrie touristique qu’ils demeurent sensibles à leurs préoccupations et souhaitent être à leur côté pour relever les défis qui se dressent devant eux. « Pour ces raisons, nous attendons avec impatience les directives gouvernementales, pour nous y préparer, mais également pour s’assurer d’un déploiement harmonieux et sécuritaire de la saison touristique; pour cette industrie si importante pour la région », conclut la présidente du Regroupement des MRC de la Gaspésie.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média