Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

28 mars 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Les déplacements seront possibles entre le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie pour les services essentiels

COVID-19

Haute-Gaspésie

©Photo Dominique Fortier - Chaleurs Nouvelles

Des déplacements pourront se faire entre la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent pour les services essentiels seulement.

Des précisions ont été apportées quant à la circulation entre le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie qui se retrouvent parmi les huit régions où les déplacements ont été limités de façon significative.

Pour ce qui est du Bas-Saint-Laurent, des points de contrôle sont érigés à La Pocatière, Rivière-du-Loup et Saint-Alexandre-de-Kamouraska  où seulement les personnes devant se déplacer pour des raisons essentielles pourront traverser.

Quant à la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent, des points de contrôles seront implantés aux frontières administratives des deux régions, donc aux Méchins et à Routhierville. On explique toutefois que la situation pourrait évoluer rapidement et de nouvelles consignes pourraient éventuellement être mises en place.

Il sera possible pour les citoyens de la Gaspésie de se rendre au Bas-Saint-Laurent, notamment pour y effectuer des achats de nourriture ainsi que pour tout service jugé essentiel. « La menace pour le Bas-Saint-Laurent ne vient pas de la Gaspésie puisque nous avons des situations sanitaires similaires. Il y aura donc d'autres discussions au cours des prochains jours entre les deux directions de santé publique afin de déterminer comment nous déploierons ces mesures », a expliqué le directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, Dr Sylvain Leduc.

Publicité

Défiler pour continuer

L'idée de laisser libre circulation entre le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie a effectivement été évoquée entre les deux directions de santé publique mais pour le moment, les points de contrôles sont présents. On comprend donc que le point essentiel pour les deux directions régionales de la santé publique était de limiter le passages entre l'Est-du-Québec et le reste de la province.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média