Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 février 2020

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Les activités se poursuivent à Bonaventure

Avis de faillite de la division de Joliette de Patasol

pommes de terre

©Photo Gracieuseté – Tirée de la page Facebook de Patasol

Patasol emploie actuellement sept personnes à Bonaventure ; ce chiffre peut grimper jusqu’à quinze lorsque ses activités sont à leur maximum.

PRODUCTION AGRICOLE. Après l’avis de faillite rendu public le week-end dernier visant la ferme Patasol de Lanaudière ainsi que sa division dédiée à l’emballage, l’entreprise de Bonaventure a tenu à faire une mise au point sur les réseaux sociaux lundi concernant la continuité de ses propres opérations.

Si la fin de la saison 2018 fut catastrophique pour la ferme de Joliette, celle de Bonaventure, qui constitue une compagnie distincte, n’a pas eu à composer avec les mêmes problématiques ; ses activités ne sont pas compromises. « Pour le moment, ça va très bien. On a connu une super belle année et une bonne récolte. On a des projets encore pour le futur et on travaille fort pour innover à notre façon dans notre domaine », explique le directeur de la ferme gaspésienne, Jean-François Chabot.

Dans un message publié sur Facebook, l’entreprise de Bonaventure assure qu’elle « poursuit toujours ses opérations, ayant même pris la relève des opérations d'emballage de l'autre compagnie ».  Cette publication visait spécifiquement à rassurer la clientèle. « J’ai eu quelques rebonds en fin de semaine de la part de clients qui s’inquiétaient à savoir s’ils pourraient encore retrouver nos produits sur le marché. J’ai répondu personnellement à ces personnes, mais je savais qu’il faudrait faire des mises au point. On est rendus là », précise M. Chabot.

Le directeur général confirme que la situation de l’entreprise de Joliette n’affectera pas celle de Bonaventure, qui emploie environ sept personnes à l’heure actuelle et quinze au plus fort de ses activités. Celle-ci sera néanmoins appelée à se repositionner puisqu’elle gérera dorénavant une plus petite production, soit environ 10% du volume enregistrée lors de ses meilleures années. « On va se concentrer un peu plus sur la Gaspésie et sur un gros client qu’on a à Québec », précise le gestionnaire.

Patasol, qui œuvre dans la culture, l’emballage et la distribution de pommes de terre, a été fondée en 1973 dans la Baie-des-Chaleurs par Martin et Michèle Poirier. La chaîne d’emballage de Joliette a quant à elle été mise en service en 2012.

Précisons que l’entreprise de Lanaudière a fait cession de ses biens à la fin du mois de janvier. Une première assemblée des créanciers aura lieu à Québec le 20 février prochain.

 

 

Publicité

Défiler pour continuer

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média