Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

17 janvier 2020

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Un nouveau « challenge hivernal » pour Carleton-sur-Mer

Bouge dehors

©Photo Chaleurs Nouvelles - Roxanne Langlois

Voici le groupe de jeunes ambassadeurs à l’origine de l’événement. De gauche à droite : Maxime-Olivier Beaulieu, Alexandra Audet, Charles-Émile LeBlanc, Victor Séguin et Alexis Bernier.

TRIATHLON HIVERNAL. Les sportifs, qu’ils soient amateurs ou aguerris, désormais un tout nouvel événement à ajouter à leur calendrier. Bouge dehors, un « challenge hivernal » combinant plusieurs disciplines, prendra en effet d’assaut le centre de plein air Les Arpents Verts de Carleton-sur-Mer le 9 février prochain.

Cinq ambassadeurs étudiant au campus de Carleton-sur-Mer du Cégep de la Gaspésie et des Îles sont à la barre de l’organisation. En collaboration avec la Ville de Carleton-sur-Mer et l’organisme Bouge pour que ça bouge, qui les a recrutés, ils ont choisi de mettre sur pied un nouveau « challenge hivernal » à la suite d’un premier projet-pilote déployé l’hiver dernier.

« C’est un triathlon des neiges avec du patin, du ski de fond, de la course et de la glissade pour les plus jeunes. Il y aura différentes catégories et différentes distances. C’est pour tout le monde, du raideur à la famille qui souhaite faire une petite activité en famille », explique l’un de ces jeunes organisateurs, Alexis Bernier.

Avec ses comparses Alexandra Audet, Charles-Émile LeBlanc, Maxime-Olivier Beaulieu et Victor Séguin, l’étudiant espère notamment contribuer à faire bouger les plus petits. « On va faire plusieurs visites dans les écoles de Nouvelle à New Richmond pour essayer d’attirer le plus de jeunes possible », explique-t-il.

Le coordonnateur de l’organisme Bouge pour que ça bouge, Jean-François Plourde, guide le quintet dans les préparatifs. Il croit que l’initiative, à laquelle le parc régional Mont-Saint-Joseph collabore également, permettra d’en inspirer plus d’un. « De voir, par exemple, une personne qui participe au parcours Glacial qui fait beaucoup de volume et dénivelé, pour un jeune qui commence à faire du ski ou à s’amuser dehors, […] ça peut devenir un catalyseur ou un effet de motivation. L’inverse est aussi vrai », note-t-il.

Aucun objectif de participation formel n’a été fixé par les organisateurs en prévision de cette première édition. « Ce que l’on souhaite, c’est qu’il y ait beaucoup de gens qui viennent nous voir. Il y aura, je pense, une belle ambiance sur le site des Arpents Verts avec le parcours Frisson qui va lancer les activités », fait valoir M. Plourde.

Le comité organisateur espère faire de Bouge dehors un rendez-vous annuel. Le maire de Carleton-sur-Mer, Mathieu Lapointe, ne peut que s’en réjouir ; ce « challenge hivernal » cadre tout à fait avec les orientations stratégiques de la municipalité, qui souhaite offrir à ses citoyens un milieu de vie dynamique tout au long de l’année. « Il y a aussi beaucoup d’efforts qui ont été mis dans les dernières années pour dynamiser le centre de plein air Les Arpents Verts. […] Ce que l’on souhaite, c’est qu’il y ait le plus possible d’activités », ajoute-t-il.

Un budget de 15 000 $ est rattaché à Bouge dehors ; il s’agit du montant précis qui a été remis par la Fondation communautaire et la Fondation via le programme Défi communautaire Objectif avenir RBC.

Pour participer

Les inscriptions, déjà débutées, peuvent se faire au www.bougepourquecabouge.com. Aucun frais de participation n’est relié à l’activité afin de la rendre accessible à un maximum de personnes. Les contributions volontaires pour soutenir la mission de Bouge pour que ça bouge seront néanmoins les bienvenues le jour de l’événement. Ceux et celles qui ne possèdent pas d’équipement pourront également en emprunter sur place le jour de Bouge dehors.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média