Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

08 janvier 2020

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

La marge de profit des détaillants deux fois plus élevée en Gaspésie

PRIX DE L'ESSENCE EN GASPÉSIE

Essence

©Photo Archives - Chaleurs Nouvelles

Les détaillants gaspésiens ont profité en 2019 d’une marge de détail moyenne estimée à environ 9,4 ¢/litre, comparativement à 4,8 ¢/litre ailleurs au Québec.

Les consommateurs n’avaient pas la berlue. Les prix affichés de l’essence en Gaspésie sont effectivement supérieurs à ceux de l’ensemble du Québec, et plus particulièrement depuis le début de l’année 2019.

C’est ce que conclut la Régie de l’énergie après avoir regardé la situation de plus près. La principale cause se retrouve dans la marge de détail des détaillants d’essence (différence entre le prix affiché à la pompe et le coût d’acquisition, comprenant les frais d’exploitation d’une station-service de même qu’un profit) qui est deux fois supérieure à celle de l’ensemble de la province.

Dans un rapport de surveillance publié tout juste avant les Fêtes, l’organisation indique que les détaillants gaspésiens ont profité en 2019 d’une marge de détail moyenne estimée à environ 9,4 ¢/litre, comparativement à 4,8 ¢/litre ailleurs au Québec. Il s’agit à toute fin pratique d’un écart du simple au double (+96 %). « Le marché de la Gaspésie dispose d’une offre de service abondante et d’essenceries majoritairement indépendantes qui appliquent des marges de détail supérieures à celles de l’ensemble des autres régions du Québec », peut-on lire dans le document.

Lors des six derniers mois de l’année 2019, le prix de l’essence en Gaspésie a été le plus élevé de toutes les régions du Québec (excluant le Nord du Québec qui jouit d’un statut particulier de par sa situation géographique). Entre 2014 et 2019, la Gaspésie a été dans 19 % des cas la région affichant le prix de l’essence le plus élevé au Québec. Pour l’année en cours, ce pourcentage s’élève à 34 %.

Prix Essence

©Régie de l’énergie du Québec

Coïncidence ou pas?

 

La sortie publique de la Ville de Gaspé pour dénoncer la situation – qui a par la suite reçu de nombreux appuis par résolution, notamment des MRC du Rocher-Percé, de Bonaventure, de la Haute-Gaspésie et de La Côte-de-Gaspé – aurait-elle produit son effet? La Régie note qu’au même moment, soit depuis le début du mois de novembre 2019, le prix de l’essence en Gaspésie a diminué. Ce mouvement à la baisse semble avoir débuté au moment de l’initiation de l’exercice de surveillance accrue. Elle se garde cependant d’y voir une corrélation directe puisque cette tendance s’est également observée ailleurs au Québec. La diminution des prix a suivi la tendance du marché en général.

Par ailleurs, pas moins de 83 essenceries desservent la Gaspésie (excluant les Îles-de-la-Madeleine) et ses 88 500 habitants, ce qui correspond à 5,4 essenceries par 5 000 habitants, comparativement à 1,7 essencerie par 5 000 habitants pour le reste de la province. Il y a donc plus de 3 fois plus d’essenceries par habitant en Gaspésie que pour l’ensemble Québec.

Le saviez-vous?

 

Ce sont 47 % des essenceries de la Gaspésie qui vendent moins de 1 million de litres par année, pour un volume de vente annuel d’environ 1,2 ML/essencerie, comparativement à 2,9 ML/essencerie pour l’ensemble du Québec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média