Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

12 novembre 2019

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Le décor et l’art ne font qu’un, le temps d’un vidéoclip

« Porté aux gestes » de Phile

Phile

©Tiré du vidéoclip de Porté aux gestes

L'artiste Luzon à l'oeuvre sur le barachois de Saint-Omer.

ARTS VISUELS ET CHANSON. La première bordée de neige gaspésienne a amené, dans son sillage, de quoi réjouir les mélomanes et les amateurs d’art : le tout premier vidéoclip de l’album « Les vents violents » de Phile, dans lequel les beautés de l’hiver servent véritablement de canevas.

Tourné en mars dernier, la vidéo de « Porté aux gestes » était fin prête depuis belle lurette. L’auteur-compositeur-interprète Philippe Patenaude n’attendait qu’une seule chose pour dévoiler l’œuvre produite par Phi Productions : que l’hiver se campe une bonne fois pour toutes.

On y rencontre l’artiste Anne-Marie Lauzon, alias Luzon, également la cousine de Phile. La Montréalaise met son talent et sa créativité au service de la production en peignant une toile en plein air, puis une seconde dans la neige du barachois de Saint-Omer. Des images filmées à l’aide d’un drone mettent notamment en lumière son travail, porté par la spontanéité.

« Elle peint vraiment une toile, il n’y a rien de "stagé" là-dedans. Elle est partie de rien et pendant la création, on a fait jouer la chanson. Elle s’est vraiment laissée porter par ses gestes », résume le musicien, en entrevue avec le Chaleurs Nouvelles.

Phile

©Tiré du vidéoclip de Porté aux gestes

L'artiste peintre Anne-Marie Lauzon peignant son cousin, l'auteur-compositeur-interprète Philippe Patenaude.

Un moment privilégié

Des images de l’artiste-peintre faisant du Gaspésien d’adoption une œuvre d’art, à l’instar de celle que l’on aperçoit sur la pochette de l’album, complètent le tableau. Ces séquences ont d’ailleurs donné lieu à un moment unique entre les deux protagonistes, immortalisé par la lentille de Mathieu Boudreau.

« Il y a une dimension humaine là-dedans. C’est un moment hyper privilégié de vivre ça avec elle, sachant que ma cousine combat le cancer. Il y a quelque chose de spécial dans le fait de partager cet instant intime et créatif avec elle. C’est beaucoup dans le geste et dans le regard que ça se passe, pas beaucoup dans la parole », confie M. Patenaude.

Le principal intéressé était d’ailleurs immensément fier d’enfin présenter la production visuelle supportant sa chanson, qui aborde la création comme véhicule de l’indignation. Pour lui, il n’y avait pas meilleur moyen de lui donner vie.

« Je trouve qu’il y a quelque chose de vrai, de beau et de puissant dans le fait de voir quelqu’un peindre en direct. C’est authentique.  […] Je sais aussi que pour Anne-Marie, c’est significatif. Quand tu ressens une certaine urgence de vivre, tu veux laisser ta trace », ajoute le chanteur.

La vidéo de « Porté aux gestes » est disponible sur Youtube. Les personnes intéressées à découvrir le travail d’Anne-Marie Lauzon peuvent également le faire en consultant le https://amarielauzon.wixsite.com/luzon. L'album « Les vents violents », lancé en juin, est disponible sur toutes les plateformes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média