Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

15 octobre 2019

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

La Virée, plus populaire que jamais

Carleton-sur-Mer

Danse Traditionnelle La Virée

©Photo Gracieuseté – La Virée, Estelle Marcoux

Le coordonnateur de La Virée, Samuel Téguel, est formel : la salle utilisée pour la populaire Veillée de danse traditionnelle devra être agrandie pour la prochaine édition. Celle-ci était remplie à pleine capacité le vendredi soir.

FESTIVITÉS. La popularité de La Virée ne se dément pas : lors de sa 19e édition, du 11 au 13 octobre dernier, le festival dédié au patrimoine vivant a rassemblé quelque 7500 festivaliers, un record d’achalandage.

 

« Après 19 ans, c’est vrai qu’on pourrait s’attendre à une certaine lassitude. On est très, très chanceux d’avoir des festivaliers qui sont fidèles et de plus en plus nombreux », admet d’emblée le coordonnateur des festivités, Samuel Téguel.

L’événement automnal, qui contribue notamment à allonger la saison touristique, faisait face quelques jours avant sa tenue à des pronostics météorologiques plutôt inquiétants ; qu’à cela ne tienne, celui-ci a en tous points atteint ses objectifs. La salle du centre des congrès était d’ailleurs remplie à pleine capacité, le vendredi soir, avec 300 participants venus s’exercer à la danse traditionnelle en compagnie du groupe De temps Antan et du calleur Ghislain Jutras.

« On avait, cette année, coupé aux quatre cinquièmes pour essayer de garder une certaine proximité entre les danseurs et les musiciens, mais c’est rendu trop petit. L’année prochaine, on va utiliser toute la surface de la salle du centre des congrès et augmenter la superficie du plancher de danse », prévoit M. Téguel.

marché public La Virée

©Photo Gracieuseté – La Virée, Estelle Marcoux

Environ 5000 personnes se sont déplacées au marché public au courant de la fin de semaine.  

Chacun des spectacles au menu a fait courir les foules, que ce soit au Naufrageur, au Quai des arts ou sur la scène d’Avignon, sous ls chapiteau du site adjacent au campus collégial. D’ailleurs, l’endroit a fourmillé de curieux venus faire le plein de produits régionaux tout le week-end. Pas moins de 5000 personnes ont fait leurs emplettes au plus important marché public de la Gaspésie.

Si les chiffres officiels n’étaient pas disponibles au moment d’écrire ces lignes, le coordonnateur estime que la fin de semaine fut une occasion de faire de bonnes affaires tant pour les exposants que les entreprises locales. « J’ai discuté avec des gens d’affaires et ils m’ont dit qu’il y avait eu beaucoup, beaucoup de monde. Ça fait partie intégrante, ça aussi, de la mission de l’événement », rappelle M. Téguel.

En route vers la 20e Virée

Fort d’un si grand succès, le comité organisateur songe déjà à la prochaine édition, qui marquera les 20 ans de La Virée. Désirant faire les choses en grand pour souligner cet important anniversaire, Samuel Téguel espère parvenir à bonifier de 25 000 $ à 30 000 $ le budget actuel, en allant, entre autres, chercher de nouveaux partenaires privés.

« En ce moment, on a un petit 200 000 $, ce qui est relativement ridicule quand on regarde l’ampleur de notre programmation. Je trouve qu’on offre déjà beaucoup avec peu, mais on ne pourra pas faire plus si le budget ne suit pas », prévient le coordonnateur des festivités.

Admettant que le défi est « grisant », celui qui est également directeur général du diffuseur Maximum 90 se remet déjà au travail afin de jeter les bases de la prochaine édition. Le coordonnateur espère d’ailleurs, pour la 20e Virée, être en mesure de bonifier la programmation en recrutant des artistes qui ne sont encore jamais venus faire leur tour à Carleton-sur-Mer.

L’an dernier, 7200 festivaliers avaient franchi les tourniquets de La Virée ; le marché public avait quant à lui généré environ 100 000 $ en chiffres d’affaires.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média