Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

02 octobre 2019

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Baie-des-Chaleurs : 69 places en CPE débloquées

À Bonaventure, New Richmond et Maria

©Photo Chaleurs Nouvelles – Roxanne Langlois

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, s’est déplacé dans les installations de Bonaventure du CPE de la Baie afin de procéder à l’annonce. On l'apercçoit ici en compagnie de Pierre-Luc Arsenault, administrateur du CPE Pouce-Pousse et de Julie Dalpé, directrice du CPE de la Baie.

PETITE ENFANCE. Soixante-neuf nouvelles places subventionnées en garderie verront concrètement le jour dans les installations de Bonaventure et de Maria du Centre de la petite enfance (CPE) de la Baie et au CPE Pouce-Pousse de New Richmond. Toutes trois seront, pour ce faire, agrandies.

 

 

 

Le ministre de la Famille Mathieu Lacombe était de passage mardi à Bonaventure ; il y a annoncé une aide financière de près de 1,4 millions $ du gouvernement Legault.

À Bonaventure, un agrandissement estimé à plus de 666 000 $ sera réalisé afin de pouvoir accueillir 32 enfants supplémentaires, dont 10 poupons. « L’idée, c’est de descendre nos tout-petits [au rez-de-chaussée] et d’avoir une cour adjacente à nos locaux pour avoir un espace plus ergonomique et plus facilitant pour nos éducatrices », mentionne la directrice du CPE, Julie Dalpé.

À Maria, une somme de près de 294 000 $ permettra d’augmenter la capacité avec 16 enfants supplémentaires âgés de plus de 18 mois. Des travaux d’agrandissement permettront de lancer, à cet endroit, un projet spécifique et « éclaté » dédié aux enfants de quatre ans. Les nouvelles places de Bonaventure et de Maria devraient être disponibles simultanément, en mars 2021.

Enfin, deux nouveaux locaux seront aussi ajoutés dans les récentes installations du CPE Pouce-Pousse de New Richmond. Au terme des travaux qui devraient être achevés en mai 2021, ce sont 21 enfants de plus qui pourront le fréquenter, dont 5 poupons.

« On a déjà des gens sur des listes d’attente et des gens qui veulent venir s’établir. C’est beau d’offrir des emplois, mais il faut aussi offrir des places en garderie », estime Pierre-Luc Arsenault, administrateur du CPE.

Des besoins criants

L’annonce de mardi vient solutionner une problématique bien présente sur le territoire, défend le ministre Lacombe : « Moi, je prétends qu’avec l’annonce que l’on fait aujourd’hui, des enfants qui n’ont pas de place dans la région, ça ne devrait plus exister ».

Mme Dalpé précise d’ailleurs que celles ajoutées au CPE de la Baie viendront répondre à des besoins criants, le téléphone ne dérougissant pas actuellement. « Il y a deux ans, on avait peine à combler nos groupes pour septembre et on se disait qu’on n’était pas sûrs que ce projet-là serait réalisable. […] Présentement, à toutes les semaines, on a des appels de parents qui veulent une place ou dont le milieu de garde a fermé », explique Mme Dalpé, qui constate un « boom de bébés » dans la Baie-des-Chaleurs.  

Annoncées, mais jamais concrétisées

Si les places de New Richmond sont créées à la suite de l’appel de projets de 2018, celles du CPE de la Baie avaient déjà été octroyées en 2013 par le gouvernement provincial. Au total, 11 000 places avaient été attribuées mais « dormaient sur les tablettes » lors de l’arrivée au pouvoir du gouvernement caquiste, l’an dernier.

« […] les précédents gouvernements ont tellement resserré les conditions de financement que dans les faits, c’était impossible pour les CPE de les réaliser », fait valoir le ministre Lacombe. Ceux-ci devaient auparavant fournir une mise de fonds constituant 50 % du coût total du projet. « C’étaient des sommes énormes, donc on est plusieurs CPE au Québec à avoir mis nos projets sur la glace […] », déplore Mme Dalpé, heureuse de voir ce projet de longue haleine enfin voir le jour.

Dans la MRC Bonaventure seulement, 56 enfants n’ont actuellement pas de place en garderie.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média