Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 janvier 2019

Sonia Landry - slandry@lexismedia.ca

Augmentation de taxes de 1,7 % à Carleton-sur-Mer

MUNICIPALITÉ

Carleton hôtel de ville

© - Chaleurs Nouvelles

Le taux de taxation résidentiel passe de 0,95 à 0,96 cent du 100 $ d’évaluation, à Carleton-sur-Mer.

Les citoyens de Carleton-sur-Mer connaîtront une augmentation du taux de taxation de 1,7 %, cette année.

La Ville verra ainsi les revenus de taxation accroitre de 120 000 $ sur un budget total de 8,2 millions $, en hausse de 1,4 %. Pour le résidentiel, le taux de taxation passe ainsi de 0,95 à 0,96 cent du 100 $ d’évaluation.

Dans le budget 2019 présenté au public avant les Fêtes, on constate également que les coûts relatifs à la gestion des matières résiduelles augmentent significativement pour passer de 482 800 $, l’an dernier, à 556 300 $, en 2019. Les citoyens paieront d’ailleurs 190 $ par année pour ce service, soit 15 $ de plus qu’en 2018.

Le maire de Carleton-sur-Mer, Mathieu Lapointe, explique avoir signé un nouveau contrat de trois ans avec le Groupe Bouffard pour la collecte des matières résiduelles. L’entreprise avait fait la proposition la plus basse lors de l’appel d’offres. « On est plus dans les prix du marché. On ne payait pas cher avant, plutôt que dire qu’on paye cher maintenant. »

En contrepartie, la Ville prévoit une augmentation des revenus issus de l’exploitation du camping, notamment grâce aux nouvelles douches payantes et au prolongement de la saison. Les profits souhaités pour la saison prochaine sont estimés à 406 000 $.

Le solde de la dette, quant à lui, était de 16,8 millions $, au 1er janvier 2019.

Des investissements majeurs en 2019

Au courant de l’année, Carleton-sur-Mer investira d’importantes sommes d’argent dans son camping. D’abord, la réfection du réseau d’aqueduc et d’égout coûtera 600 000 $, mais sera payée en totalité grâce à une subvention attendue du Programme de la taxe sur l'essence et de la contribution du Québec.

De plus, la Ville sortira 200 000 $ de sa poche pour agrandir le camping à l’extrémité ouest, 58 000 $ pour les douches et la toiture du bâtiment, 50 000 $ pour la conversation électrique, 40 000 $ pour l’installation de bacs multi-usage pour les matières résiduelles, 20 000 $ pour enfouir la fibre optique et 17 000 $ pour l’achat de tracteurs à gazon. Ces améliorations, représentant un total de 385 000 $, nécessiteront l’adoption de règlements d’emprunt.

Parmi les autres investissements majeurs que la Ville réalisera en 2019, la conversion aux ampoules DEL des lampadaires, comme promis l’an dernier, coûtera 160 000 $.

L’administration municipale profitera également d’une subvention du Fonds d’aide aux initiatives régionales pour faire des aménagements d’une valeur de 15 000 $ sur le banc de Carleton, près de la marina. Le bateau Karabudja, un ancien chalutier construit dans la région, sera d’ailleurs restauré au coût de 20 000 $ et mis en valeur à l’endroit où se trouve actuellement la roulotte de Transports Canada.

Enfin, notons qu’un bâtiment sanitaire et de rangement sera construit à proximité du terrain de soccer sur la rue Comeau au coût de 65 000 $ et que la salle Charles-Dugas bénéficiera d’investissements d’un peu plus de 100 000 $ pour refaire la toiture et l’unité de climatisation et de chauffage, notamment.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média