Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

03 janvier 2019

Sonia Landry - slandry@lexismedia.ca

Un peintre de 92 ans remet 1000 $ à l’Association des TCC et ACV

IMPLICATION

Roger Leblanc

©Sonia Landry - Chaleurs Nouvelles

Roger Leblanc se tient devant sa plus récente toile, qu’il a réalisé après son accident vasculaire cérébrale, en 2017.

Moins de 2 ans après avoir fait un accident vasculaire cérébral, Roger Leblanc, 92 ans, a pris l’initiative d’organiser une collecte de fonds pour l’Association des TCC et ACV de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine.

Cet automne, le peintre de Pointe-à-la-Croix a fait imprimer 150 calendriers illustrés avec des photos de ses toiles pour les vendre. Il a ainsi pu remettre 1000 $ à l’organisme.

La volonté de Roger Leblanc de réaliser ce projet est d’autant plus remarquable qu’il a lui-même dû surmonter les séquelles de son ACV. Il a dû réapprendre à marcher et réapprivoiser sa main droite. Sa motivation a été payante, puisqu’il se déplace aujourd’hui à l’aide d’une marchette et surtout, il peut peindre à nouveau.

Plusieurs membres de sa famille s’étaient déplacés chez lui, lorsque le Journal l’a rencontré, pour fêter le succès de son projet qui se valait d’être médiatisé.

« Je ne pensais jamais que ça deviendrait gros comme ça! », s’est-il exclamé, les yeux émotifs, en guise de bienvenue.

Bien que son état puisse parfois lui donner du mal à prononcer certains mots, il n’en paraissait rien. Roger Leblanc s’est au contraire fait très loquace, racontant des anecdotes de son passé qu’il a immortalisées sur ses toiles. Sa maison a d’ailleurs des allures de galerie d’art, avec ses innombrables tableaux représentant des chevaux ou des paysages qu’il a visités de la Gaspésie jusqu’au Yukon.

Ce calendrier, c’est un peu l’œuvre de sa vie. Une sélection de ses plus belles toiles, choisies par sa famille, dont la plus vieille a été réalisée à l’âge de 22 ans. Roger Leblanc et ses proches se souviendront toujours de cette soirée où il a tenu le calendrier pour la première fois dans ses mains. « C’était dur émotivement », admet-il.

Aidé de sa famille, il a par la suite réussi à vendre la presque totalité des calendriers en un temps record.

Un coup de pouce pour l’association

La directrice de l’Association des TCC et ACV de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, France Leblanc, n’a pas tari d’éloges envers celui qui a eu la gentillesse de faire toutes ces démarches pour donner un coup de pouce à son organisme. « Wow! Quelle générosité! As-tu pensé la belle promotion que ça nous a faite? Le calendrier s’est retrouvé dans plein de mains avec notre logo en arrière. »

Le chèque de 1000 $ servira pour sa part à rembourser une partie des frais entourant la venue de la conférencière Josée Boudreau, le 14 mai prochain à Carleton. Elle-même victime d’un ACV il y a quelques années, elle sillonne le Québec avec son amoureux pour présenter sa conférence intitulée « Le bonheur est en nous ». Elle y aborde son difficile parcours pour récupérer ses capacités motrices et verbales, avec une bonne dose d’humour.

Commentaires

4 janvier 2019

Huguette

Merveilleux vous ete une personne extraordinaire peut on en achete un jaimerais bien.

6 janvier 2019

Stella Leblanc

Où peut-on se procurer ce beau calendrier svp

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média