Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 janvier 2019

Sonia Landry - slandry@lexismedia.ca

Un service de zoothérapie permanent à l’Hôpital de Maria

SANTÉ

Hélène Desaulniers

©Sonia Landry - Chaleurs Nouvelles

Hélène Desaulniers et son chien Lincoln visiteront les patients de l’Hôpital de Maria tous les jeudis.

Grâce à des dons offerts à la Fondation santé Baie-des-Chaleurs, un service de zoothérapie sera donné de façon permanente à l’Hôpital de Maria.

L’organisme a annoncé, le 10 janvier, avoir réussi à réunir les 20 000 $ qui permettront à l’entreprise La Patte Complice de poursuivre ses visites à raison d’une fois par semaine à l’hôpital.

La propriétaire Hélène Desaulnier et son chien M. Lincoln seront présents tous les jeudis pour rencontrer des patients ciblés. « On commence toujours notre journée en médecine ambulatoire où c’est une clientèle majoritairement jeunesse, on a aussi la pédopsychiatrie qui est là. Ensuite on se déplace au 4e étage où on va aller travailler en oncologie et en soin palliatif. On va aller voir les gens qui sont hospitalisés aussi. Dans l’après-midi on va aller du côté de la santé mentale. Le jeudi ce n’est plus le jour de la paye à l’hôpital, c’est rendu la journée de Lincoln », explique l’intervenante.

Le but est de faire en sorte que le patient vive une expérience positive, qu’il soit moins stressé et que le temps d’attente paraisse moins long, notamment. « En pédopsychiatrie par exemple, les enfants et les ados ne sont pas portés nécessairement à la confidence. Être sous une loupe à la grosse lumière pendant 45 minutes c’est trop long. Mais avec le chien, juste poser la main sur le ventre et de sentir la respiration ça va nous calmer, alors là on va se ramener dans le moment présent. Les gens vont reprendre confiance en eux et on va changer le rythme complètement de la rencontre. »

Les patients de l’hôpital avaient reçu la visite du cocker anglais de 5 ans quelques fois l’an dernier, dans le cadre d’un projet pilote. « Moi ça fait cinq ans que je travaille en zoothérapie. Avant j’étais sur la Côte-Nord, j’avais vu tout ce qu’on pouvait faire. Arriver ici c’est tout nouveau, il fallait les convaincre que ça fonctionne pour de vrai, que ça vaut le coût et la recherche de financement. Alors on a essayé pendant 6 mois et le plus beau c’est qu’après la première journée, il y a un enfant qui est reparti en disait que c’était le fun finalement venir à l’hôpital. »

La directrice de la Fondation santé Baie-des-Chaleurs, Élise Lantagne, a été rapidement convaincue des bienfaits du service.

La clinique vétérinaire de la Baie a décidé de renouveler son don à la fondation de 5000 $, pour que le service soit offert à nouveau. Avec l’ajout d’une commandite de 8000 $ de Honda de New Richmond, cette année, le service pourra être offert sur une base régulière de façon permanente. La Fondation santé Baie-des-Chaleurs s’occupe d’investir la balance.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média