Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

23 septembre 2019

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Les suivis sont officiellement débutés

Services d'une sage-femme dans la Baie-des-Chaleurs

©Photo - Gracieuseté

La nouvelle sage-femme que cherche toujours à recruter le CISSS de la Gaspésie pourra prendre en charge 32 familles supplémentaires.

SANTÉ. Le collectif Accès sages-femmes Baie-des-Chaleurs (ASFBDC), qui milite depuis une dizaine d’années afin que les familles du territoire puissent avoir accès aux services d’une professionnelle de l’accouchement, peuvent enfin de se dire mission accomplie ; à l’heure actuelle, quatre premières femmes enceintes ont entamé un suivi auprès de la sage-femme en poste au Centre de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie.

 

Ayant officiellement pris son envol le 21 août dernier, le service est officiellement accessible. Une séance d’information a d’ailleurs eu lieu le 4 septembre dernier et toutes les femmes qui avaient préalablement démontré un intérêt ont été contactées afin de procéder à leur inscription.

C’est la sage-femme et responsable du service, Véronique Gauthier, qui accompagnera ces futures mamans. « C’est l’aboutissement de bien des démarches déployées par le CISSS, mais aussi de la part du groupe de citoyens de la communauté. C’est sûr qu’on est très satisfaits de pouvoir annoncer cette bonne nouvelle aujourd’hui », lance Steve Pontbriand, directeur du programme jeunesse pour le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie.

Le service a été lancé en dépit du fait que la perle rare, soit une deuxième sage-femme, n’ait pas encore été recrutée par le CISSS gaspésien. Si Mme Gauthier est actuellement en mesure, en plus de ses tâches administratives, d’assurer un suivi auprès de dix familles, celle qui est basée au CLSC de Caplan ne peut procéder seule à des accouchements à domicile ; elle doit obligatoirement être assistée d’une autre professionnelle.

Ainsi, les accouchements devront s’effectuer à l’intérieur des murs du centre hospitalier de Maria, en compagnie d’une infirmière, tant qu’une deuxième sage-femme n’est pas embauchée. Les ententes en ce sens ont d’ailleurs été formellement conclues entre les deux services.

L’espoir demeure

Si le CISSS a multiplié les démarches et les contacts depuis plusieurs mois dans l’espoir d’attirer une sage-femme en sol gaspésien, celle-ci se sont jusqu’ici avérées vaines. Deux postes sont actuellement affichés, puisqu’une troisième ressource sera nécessaire pour le déploiement complet du service dans la Baie-des-Chaleurs.

L’espoir demeure néanmoins au sein du réseau de la santé régional. « On est en démarches de recrutement intenses à ce niveau-là. On est très actifs et il y a des discussions en cours. On espère être en mesure de combler les postes le plus rapidement possible », fait valoir M. Pontbriand, qui estime qu’il ne s’agit que d’une question de temps.

Une bourse est même offerte en guise d’incitatif. Une candidate à l’obtention du baccalauréat en pratique sage-femme, exclusivement dispensé à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), pourrait recevoir 15 000 $ pour chacune de ses deux dernières années d’études en retour d’un engagement à pratiquer trois ans pour le CISSS de la Gaspésie.

Les personnes intéressées à bénéficier du service sage-femme peuvent téléphoner au 418-388-2572 (poste 1326). Précisons que le regroupement Les sages-femmes du Québec tiendra une journée portes ouvertes dans plusieurs maisons de naissance en province au courant des prochaines semaines afin de souligner les 20 ans de la reconnaissance de la pratique. Chez nous, le pavillon de la Mer du CLSC de Caplan accueillera les familles intéressées de 16h30 à 19h30 le 22 octobre prochain.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média