Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

17 septembre 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Alexis Arsenault, nouveau chien de tête de la meute

Alexis Arsenault Louis-Filip Côté Tyler Hinam Vincent Marleau Huskies Rouyn-Noranda

©Gracieuseté

Alexis Arsenault, nouveau capitaine des Huskies accompagné de Vincent Marleau, Louis-Filip Côté et Tyler Hinam.

Natif de Bonaventure, Alexis Arsenault succède à Rafaël Harvey-Pinard comme capitaine de la meute. Il sera épaulé par les trois joueurs de 20 ans, Vincent Marleau, Louis-Filip Côté et Tyler Hinam.

«C’est un bel honneur. Je pense que Rafaël Harvey-Pinard a montré l’exemple l’an dernier et je veux suivre cette voie. Ce rôle signifie beaucoup pour moi aussi parce que ça démontre la confiance que les joueurs et les entraîneurs ont en moi», a-t-il confié.

«C’est un très bon coéquipier. Il est respecté par tout le monde. C’est aussi un guerrier avec un bon niveau de compétition. C’est aussi un bon communicateur. Ce sera un bon leader. Ce sera à lui de mettre sa touche à ce rôle», a expliqué le pilote de l’équipe Mario Pouliot pour justifier la nomination du Gaspésien.

Il faut dire que ce rôle, pour les Huskies, signifient beaucoup. «Notre capitaine, c’est le gars qui incarne ce qu’est un Huskies. Arsenault s’inscrit dans cette lignée. L’an dernier, plusieurs personnes étaient surprises que je nomme Rafaël Harvey-Pinard. On s’attendait à Peter ou à Jacob. Ce fut un bon choix. Alexis s’inscrit dans ce sens aussi», a-t-il précisé.

De gros souliers à chausser

Choix de 2e ronde en 2016, Alexis Arsenault évolue au sein des Huskies depuis la saison 2017-2018. En 132 parties, il a inscrit 12 buts et 23 passes. Reconnu pour son jeu défensif, le défenseur de 19 ans sait qu’il a maintenant de gros souliers à chausser, soit ceux de Rafaël Harvey-Pinard. «Je ne peux pas prendre sa place. Je vais essayer de mener par l’exemple comme il l’a fait. L’identité de l’équipe ne change pas», a-t-il indiqué.

«Ça prend juste le logo des Huskies sur le chandail pour en donner plus. L’an dernier, plusieurs joueurs ont levé leur jeu d’un cran même s’il n’avait pas de lettre» - Alexis Arsenault

Le jeune homme avait été aussi capitaine des Albatros du Collège Notre-Dame à sa dernière saison dans le midget AAA. «J’ai pris beaucoup d’expérience grâce à ça. J’ai aussi appris à ne pas me mettre une pression supplémentaire pour ce rôle. Je crois aussi que la communication est importante comme capitaine, autant avec les joueurs que les entraîneurs», a-t-il évoqué.

Gagner

Même si l’équipe est jeune, Alexis Arsenault croit au succès. «Quand tu goûtes à la victoire, tu veux encore gagner. On va appliquer la même recette. On va y aller un jour à la fois. On va vivre le moment présent. On va garder nos bonnes habitudes», a-t-il soutenu.

Pour lui, le succès de la formation rouynorandienne a toujours passé par les vétérans. «Les jeunes ont toujours été pris sous l’aile des vétérans. Quand je suis arrivé, on s’est occupé de moi et on m’a montré ce que c’était d’être un Husky. Je veux faire pareil», a-t-il souligné.

Le défenseur de 19 ans croit aussi que ce n’est pas la lettre qui va faire en sorte qu’il en donnera plus sur la patinoire. «Ça prend juste le logo des Huskies sur le chandail pour en donner plus. L’an dernier, plusieurs joueurs ont levé leur jeu d’un cran même s’il n’avait pas de lettre», a-t-il fait valoir.

Trois vétérans de 20 ans pour épauler Arsenault

Arsenault sera appuyé par les trois vétérans de 20 ans. Repêché lui aussi en 2016, Tyler Hinam, un choix de 4e ronde, en sera à sa quatrième saison dans l’uniforme des Huskies. Il a jusqu’à maintenant disputé 182 parties inscrivant 40 buts et 57 passes.

De son côté, Louis-Filip Côté avait été un choix de première ronde de la formation rouynorandienne en 2015. Il avait passé aux Remparts lors de la période des Fêtes de 2015 pour l’obtention des services de Nikolas Brouillard. Acquis l’an dernier par son ancienne formation, Côté a participé à 237 parties du circuit Courteau obtenant 42 buts et 68 passes.

Finalement, Vincent Marleau fut un joueur signé comme joueur affilié. Il en sera à sa troisième saison avec les Huskies. En 131 parties, il a inscrit 23 buts et 34 passes.

«Ce sont tous des gars qui ont été repêchés ou élevés dans notre organisation. Ils connaissent l’ADN de l’équipe. Ensemble, avec Arsenault, ils ont 14 saisons d’expérience. Ils ont du vécu et ça va leur permettre de redonner», a soutenu l’entraîneur-chef de l’équipe Mario Pouliot.

Ce quatuor sera aussi entouré de quatre autres joueurs, soit Zachary Émond, Alex Beaucage, Justin Bergeron et Mathieu Gagnon. «Gagnon, c’est un peu le Alexis Arsenault de l’an dernier», a mentionné le pilote.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média