Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 septembre 2019

Bonaventure pourrait récupérer son arrêt d’Orléans Express

Aboli en 2015

©Chaleurs Nouvelles - Archives

Le nombre d’arrêts sur la péninsule est passé de 80 à 17 en 2015. S’il est rétabli, l’arrêt de Bonaventure deviendrait donc le 18e où pourraient embarquer et débarquer les usagers du service d’autobus.

AUTOBUS. Orléans Express pourrait de nouveau faire un arrêt à Bonaventure dès le 20 octobre prochain. Kéolis Canada, le propriétaire des autocars, s’est en effet adressé à la Commission des transports du Québec (CTQ) afin de rétablir ce point de service aboli il y a quatre ans.

Les usagers ne peuvent plus, depuis janvier 2015, débarquer ou embarquer à Bonaventure ; ils doivent plutôt se tourner vers les arrêts de New Richmond et de Paspébiac pour le faire.

La coupure de cette halte, qui faisait partie intégrante d’une diminution massive des services sur la péninsule, pourrait néanmoins bientôt être chose du passé si la CTQ donne son aval. Une décision en ce sens devrait être rendue dans les prochains jours ou au courant des prochaines semaines.

« À la base, c’était une demande des élus de la région. Souvent, eux, ils entendent ce que les citoyens ont à dire et ils nous apportent la demande. C’est ce qui s’est produit dans ce cas-ci », explique Maurice Vaillancourt, directeur stratégies d’affaire chez Keolis Canada.

Publicité

Défiler pour continuer

« En 2015, ce qui avait été réalisé, poursuit-il, c’est que c’était un arrêt qui était peu utilisé. Il fallait faire des choix. […] Avec les années qui ont passé, il s’est mis à avoir à une demande. On s’est dit que si cette demande s’avère non seulement théorique, mais aussi pratique, ça vaut la peine d’avoir cet arrêt-là ».

Le lieu où sera établi le point de service, en bordure de la 132, n’est pas encore choisi, mais devra satisfaire certains critères notamment en ce qui a trait à la sécurité.

Pas de changement pour les colis

Les personnes qui désireront procéder à l’expédition ou à la réception de colis acheminés par autobus devront toujours, et ce même si un arrêt voit le jour à Bonaventure, se déplacer à New Richmond ou Paspébiac.

Le maire de Bonaventure, Roch Audet, est heureux à l’idée de voir l’arrêt être rétabli sur le territoire de la municipalité, mais apporte néanmoins une nuance. « De façon générale, je suis très content, mais si Expédibus suivait, on gagnerait sur tous les tableaux. Ce n’est pas le cas en ce moment », fait-il valoir.

Rappelons que l’élu s’était insurgé lorsque sa municipalité avait été retranchée de la liste des points de service gaspésiens, celui-ci la considérant comme un point de chute important.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média