Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

23 août 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Kristina Michaud entreprend une campagne électorale carboneutre

BLOC QUÉBÉCOIS

©Photo Gracieuseté

La candidate bloquiste s’engage à poser des actions environnementalement responsables dans le cadre de sa campagne électorale.

De passage à Amqui pour la tenue d’un 5 à 7 politique à saveur environnementale, la candidate du Bloc Québécois d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia a profité de l’occasion pour annoncer son deuxième engagement électoral.

Une cinquantaine de partisans du Bloc se sont rassemblés à l’Auberge l’Ambassadeur hier soir pour rencontrer la jeune candidate native d’Amqui, et de surcroît le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet. Également présent pour l’événement, le chef du Parti Québécois et député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, a d’abord pris la parole pour ensuite céder sa place à Kristina Michaud.

Un engagement environnementalement responsable

Tel que dévoilé dans la Matanie quelques heures avant le 5 à 7 à Amqui, Kristina Michaud s’engage à lutter concrètement contre la crise climatique en posant des actions écologiquement responsables dans le cadre de sa campagne électorale fédérale. Parmi ces actions dites « carboneutres », la candidate misera notamment sur la plantation d’arbres dans la circonscription, avec la collaboration de l’Organisme de bassin versant Matapédia-Restigouche (OBVMR). « Pas besoin d’être élue pour prendre des engagements et les tenir », a-t-elle lancé lors de son allocution devant les siens, hier soir.

« La question environnementale est beaucoup sur le plancher en ce moment, puis les partis politiques commencent à comprendre l’importance d’en parler, mais il ne faut pas juste en parler, il faut faire des choses qui sont concrètes », a-t-elle déclaré un peu plus tard en soirée lors d’une entrevue exclusive.

Ainsi, l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre (GES) générées par les déplacements de la candidate seront comptabilisées et compensées par le reboisement, qui rappelons-le, aide à diminuer les émissions de GES.

©Photo L'Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Kristina Michaud, lors de son allocution dans sa ville natale, hier soir.

©Photo l'Avant-Poste - Carolanne D'Astous Paquet

Le chef du Bloc Québécois est allé à la rencontre des Matapédiens.

 La candidate a aussi révélé, en primeur, qu’elle sera davantage sur le terrain matapédien dans le courant du mois de septembre. « Je vais avoir mon local ici à Amqui. » « Ce seront des belles portes ouvertes pour les gens tout au long de la campagne », a poursuivi la candidate bloquiste.

Rappelons que la candidate prévoit également ouvrir des bureaux de circonscription du côté d’Amqui et à Mont-Joli avec un employé à temps plein dans chacun des bureaux. Il s’agit d’ailleurs de son premier engagement annoncé quelques semaines auparavant.

Le chef du Bloc Québécois se dit d'ailleurs fier que la jeunesse règne au sein de son parti. « Le Bloc Québécois a réussi à recruter des jeunes », a-t-il exprimé en parlant notamment de Kristina Michaud et de Maxime Blanchette-Joncas qui a récemment confirmé sa candidature à l’investiture du Bloc québécois dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques. « La souveraineté c’est la destination, mais il faut faire le chemin », a affirmé Yves-François Blanchet lors du 5 à 7 à Amqui.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média