Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Défi sportif

Retour

21 août 2019

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Le Tour cycliste des policiers du SPVM culmine à Paspébiac ce vendredi

©Photo Gracieuseté - Farah Halloum, Défi sportif AlterGo

Voici un cliché capté lors de l’arrivée des participants lors de l’édition 2018 du Tour cycliste des policiers du SPVM.

CYCLISME. Une vingtaine de policiers du Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM), accompagnés de bénévoles et de cyclistes, parcourent actuellement la route séparant Montmagny et Paspébiac, où leur périple culminera le 23 août prochain. Leur but? Permettre à des enfants handicapés de se réaliser à travers le sport.

Le départ du Tour cycliste des policiers du SPVM a officiellement été donné le 19 août dernier au centre de réadaptation de Montmagny. De là, des arrêts étaient prévus à Rivière-du-Loup, Matane, Sainte-Anne-des-Monts et Gaspé.

« Ce sont plus de 1000 kilomètres que l’on va faire. C’est quand même une belle petite randonnée d’une moyenne d’environ 30 km/h entre chaque relais du parcours », résumait quelques jours avant le grand départ Maxime Gagnon, président-directeur général d’AlterGo.

La cohorte espère, grâce à ce circuit qui l’amène cette année à parcourir une grande partie de la péninsule gaspésienne, amasser 38 000 $. « C’est atteignable, puisque d’année en année, on augmente tout le temps. Ça représente 5 % de plus que l’an passé », explique Maxime Gagnon, qui sillonnera lui-même une partie du trajet prévu dans le cadre du tour cycliste.

La somme récoltée par les membres du corps policier ainsi que leurs accompagnateurs permettra pour une sixième année consécutive à des enfants issus de 140 écoles de la province de prendre part au Défi sportif AlterGo, dont la 37e édition aura lieu du 24 avril au 3 mai 2020 à Montréal.

Les recettes contribueront en effet à couvrir les frais de déplacement de plus de 7 000 jeunes en provenance des quatre coins du Québec qui participent au volet scolaire de ce grand rassemblement sportif. Celui-ci est entièrement dédié aux athlètes ayant une limitation fonctionnelle.

Une source de motivation

Quelque 8000 sportifs de l’élite et de la relève sont d’ailleurs attendus l’an prochain pour dix jours de compétition couvrant de très nombreuses disciplines. « Pour un athlète, le sport est important, alors imaginez-vous pour un athlète handicapé qui n’a pas la chance de faire des compétitions sur une base régulière », fait valoir M. Gagnon.

L’événement qu’il dirige peut selon lui faire toute une différence dans le parcours de certains sportifs. « De pouvoir participer à des compétitions de grande envergure, ça peut contribuer à ce qu’ils restent motivés et deviennent éventuellement des Chantal Petitclerc, des Cindy Ouellet ou des Benoît Huot », défend-il. Au total, le défi sportif a jusqu’ici amassé 124 790 $ pour la cause.

Une fête à l’arrivée

Les athlètes du Tour cycliste des policiers du SPVM franchiront la ligne d’arrivée entre 16h et 16h30 le 23 août au complexe sportif de Paspébiac. La population est invitée à venir les encourager pour cette dernière portion de leur trajet. Des jeunes usagers des centres de réadaptation de la région seront d’ailleurs présents afin de les accueillir.

Précisons qu’il est possible de faire un don pour la cause directement aux participants lors de leurs arrêts sur la route ainsi qu’au moment de leur arrivée, à Paspébiac. Les personnes intéressées à contribuer à la collecte de fonds peuvent également se rendre à l’adresse suivante : www.defisportif.com (onglet Événements).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média