Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

09 août 2019

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Le Bloc de l’Est de retour à la rentrée

©Photo Chaleurs Nouvelles - Roxanne Langlois

Le président du conseil d’administration du Bloc de l’Est, Yan Tremblay, travaille à la réouverture des lieux avec les cinq autres administrateurs du centre. Ils sont appuyés dans leur projet par de nombreux bénévoles.

ESCALADE DE BLOC. Les grimpeurs qui attendaient impatiemment la réouverture du Bloc de l’Est, fermé depuis environ quatre mois, seront bientôt servis : le centre d’escalade de bloc de Carleton-sur-Mer reprendra ses activités régulières sous la forme d’un organisme à but non lucratif (OBNL) le premier septembre prochain.

Ce sera d’ailleurs en grande pompe que les lieux accueilleront de nouveau les amateurs de la Baie-des-Chaleurs. Le 30 août en soirée, une fête d’ouverture sera au menu alors que le lendemain, la population sera conviée à prendre part à une grande journée porte ouverte afin de découvrir le seul centre d’escalade de bloc de l’Est du Québec.

« Ce que l’on voudrait, c’est que la communauté s’approprie davantage le lieu. On sait qu’avant, il y avait une certaine perception selon laquelle on était un club privé. Le centre était plutôt méconnu. Ce que l’on veut, c’est que la population découvre et pratique le sport, autant les enfants que les adultes », explique le président du conseil d’administration formé le 30 avril dernier, Yan Tremblay.

Enfin, le premier septembre, l’horaire régulier du centre entrera en vigueur. Si l’endroit devait rouvrir ses portes cet été après être passé d’entreprise privée à OBNL, cette grande étape a été reportée à quelques reprises.

Ce choix se veut judicieux, estime M. Tremblay : « On sait que l’automne sera une bonne saison pour repartir. Contrairement à certaines entreprises, pour nous, notre clientèle principale demeure la clientèle locale. […] On s’est dit que c’est le meilleur moment pour nous lancer ».

Ce dernier croit d’ailleurs que la réouverture de cet endroit rassembleur était fortement attendue dans le secteur, et pas seulement par les quelque 70 membres qui s’y réunissaient auparavant.

« Il y a quelques touristes qui sont passés cet été et le bureau d’information touristique nous relançait souvent pour savoir s’il y avait des activités. On a reçu beaucoup de messages et des demandes des camps de jour », note le président. Précisons que les abonnements de ceux et celles qui fréquentaient le centre avant sa fermeture seront honorés.

Financement toujours en cours

Afin de récupérer les actifs de l’ex-propriétaire du Bloc de l’Est, Mathieu Baudouin, et d’assurer la pérennité de l’organisme, les six nouveaux administrateurs du centre ont lancé, en mai dernier, une campagne de socio-financement GoFundMe.

L’objectif, en premier lieu fixé à 15 000 $, a été revu à 10 000 $ en cours de route ; à ce jour, la communauté a participé à cet effort collectif à la hauteur de près de 5000 $.  « On espère toujours atteindre notre objectif de socio-financement. On est à mi-chemin et tout n’est pas perdu. […] Plus on réussit à amasser d’argent, plus on pourra repartir sur des bases solides », commente M. Tremblay. La collecte, baptisée Aidons le Bloc de l'Est (centre d'escalade), sera active jusqu’au 15 septembre prochain.

Les administrateurs du centre aimeraient amasser au total 60 000 $, dont 40 000 $ dédiés à la récupération des actifs, par exemple l’équipement, et 20 000 $ destinés à un fonds de roulement.

En attente de réponses à la suite du dépôt d’autres demandes de financement ou de subvention au moment d’écrire ces lignes, le Bloc de l’Est a déjà reçu un coup de pouce de 5000 $ de la part de Desjardins et de 1000 $ via le Fonds Innergex. Il entend se tourner vers d’autres avenues, par exemple un emprunt, s’il lui manque encore une part de la somme escomptée au terme de sa recherche de fonds.

Plusieurs activités à venir

Diverses activités, supportées par les bénévoles qui gravitent autour du Bloc de l’Est, seront au programme du centre. Les administrateurs aimeraient notamment rassembler la communauté autour de projections et de conférences portant sur la grimpe. D’autres activités de sensibilisation à la pratique sécuritaire du sport et aux saines habitudes de vie seront également organisées.  

« La beauté d’un OBNL, c’est que toute personne qui a une idée ou un intérêt à faire des activités pourra les proposer et utiliser les lieux », résume Yan Tremblay. L’endroit pourra aussi être utilisé pour des fêtes d’enfants. Des plages horaires seront également, à plus long terme, conservées afin que soient dispensés des cours d’escalade aux jeunes souhaitant découvrir une nouvelle discipline.

Les détails de la programmation entourant la réouverture du centre d’escalade de bloc seront dévoilés au www.leblocdelest.ca ainsi qu’au www.facebook.com/leblocdelest.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média