Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

11 juillet 2019

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Théâtre : les liens familiaux à l’honneur à Carleton-sur-Mer

©Photo Chaleurs Nouvelles - Roxanne Langlois

De gauche à droite : l’auteur Simon Boulerice, la metteure en scène Édith Patenaude, le directeur artistique Dany Michaud et les quatre comédiennes formant la distribution, Anne Trudel, Micheline Bernard, Ariane Côté Lavoie et Monique Spaziani.

THÉÂTRE. C’est à une double histoire de famille que les spectateurs auront droit du 16 juillet au 16 août prochain, au Quai des Arts de Carleton-sur-Mer. Les productions À tour de rôle y présentent Ta maison brûle, une comédie un peu triste, un récit théâtral mettant de l’avant quatre femmes liées par le sang et présenté par un clan lui aussi tissé serré.

 

La compagnie de théâtre de création a dévoilé en grande pompe les détails entourant sa 38e production à l’occasion d’une conférence de presse tenue le 11 juillet dernier. L’impressionnante distribution, présente à ce moment depuis une semaine en terre gaspésienne, était d’ailleurs sur place pour donner le coup d’envoi à un mois de représentations.

C’est le directeur artistique Dany Michaud, qui, après avoir vécu un véritable coup de foudre professionnel pour le travail de la metteure en scène Édith Patenaude, a invité la principale intéressée à se joindre à l’aventure. Il lui a ni plus ni moins donné carte blanche.

Cette dernière a elle-même tendu une perche à l’auteur Simon Boulerice, qui est non seulement son grand ami, mais surtout… son cousin! D’une complicité ahurissante, le duo travaillait ensemble pour la toute première fois dans le cadre d’une production théâtrale.

 « Ça a vraiment été stimulant, parce qu’on avait envie tous les deux d’un spectacle drôle, mais aussi tendre. […] Ce dont je suis témoin dans les familles autour de moi, ce n’est pas que de la colère, de l’animosité et de la vengeance. On voit ça beaucoup à la télévision, dans les films et au théâtre, où il y a souvent des cassages d’assiettes », illustre le dramaturge.

Les comédiennes fort connues du public Micheline Bernard et Monique Spaziani ont accepté de respectivement camper Murielle et Agnès. Un duo de jeunes actrices composé d’Anne Trudel et d’Ariane Côté Lavoie a quant à lui le plaisir de compléter la distribution.

Une chimie est déjà bien palpable au sein du quatuor féminin, qui a répété pendant cinq à six semaines en sol montréalais avant de se transporter dans la Baie-des-Chaleurs. « On a une belle relation de sœurs. Je viens d’une famille où l’on est trois filles, trois sœurs, et je retrouve beaucoup de cet amour, de cette sororité avec Ariane », lance Anne Trudel.

Feu roulant d’émotions

Inspiré par un fait divers qui l’a grandement marqué, Simon Boulerice a repris la charpente d’une histoire écrite il y a quelques années et lui a donné un second souffle. C’est ainsi qu’est née la pièce Ta maison brûle, une comédie un peu triste.

Assisté d’Édith Patenaude tout au long de son processus de création, celui-ci a ainsi imaginé Murielle, une veuve dont la maison ancestrale est littéralement infestée de mérules pleureuses, une espèce de champignon qui s’attaque au bois et traverse la maçonnerie. 

La propriétaire des lieux invite alors ses deux filles, devenues montréalaises, à commémorer leur vie dans cette résidence ; leur repas tournera toutefois au délire lorsque sa colorée belle-sœur Agnès débarquera, contribuant au passage à rendre cette rencontre familiale aussi terrible que drôle.

« On suit le destin de ces quatre femmes qui sont toutes liées par la maison, oui, mais aussi par (l’homme) qui était soit le frère, l’époux ou le père. C’est un père qui est un peu fantasmé et qui a été énormément aimé », explique Simon Boulerice.

Le public qui ira à la rencontre de ce clan familial vivra certainement une montagne russe d’émotions. « Je me souviens de ma première lecture et tout de suite, j’étais morte de rire sur certaines répliques et je pleurais sur d’autres répliques. […] Ça ressemble vraiment à ma famille », lance Ariane Côté Lavoie, précisant que le tout se veut très universel.

Ta maison brûle, une comédie un peu triste est présentée du mardi au vendredi à 20h30. Si la demande le justifie, des représentations supplémentaires pourraient s’ajouter au programme les samedis. Les réservations peuvent se faire au 418 364-6822 (poste 351) ou en ligne au www.productionsatourderole.com.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média