Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

08 juillet 2019

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Un troisième ouvrage pour l’historien Pascal Alain

©Chaleurs Nouvelles - Roxanne Langlois

L’historien et auteur de Carleton-sur-Mer, Pascal Alain.

LITTÉRATURE. L’historien de Carleton-sur-Mer Pascal Alain récidive pour littéralement faire voyager ses lecteurs dans le passé : l’auteur vient tout juste de lancer son troisième ouvrage, « La Baie-des-Chaleurs, les savoureux accents de la mer », une œuvre qui donne une deuxième vie à quelque 200 photographies anciennes.

 

C’est au terme de plus d’une année de recherche que le vulgarisateur, qui a également signé « Carleton-sur-Mer, un regard sur le passé » (2017) et « Curiosités de la Baie-des-Chaleurs » (2018) a sélectionné les clichés qui ont donné vie à son bouquin dédié au territoire compris entre les Plateaux de la Matapédia et Port-Daniel-Gascons.

Le passionné a littéralement écumé les musées et fonds d’archives de la Gaspésie à Ottawa en passant par Montréal, à la recherche de véritables trésors qui n’avaient jamais, à ce jour, été publiés dans des pages dédiées à la péninsule. Certains citoyens, dont Michel Goudreau, ont également amené de l’eau au moulin grâce à leurs collections personnelles.

Pascal Alain a d’ailleurs dû faire des choix déchirants parmi environ 1300 images dépoussiérées au fil de ses recherches et datant de 1860 à 1960. Des œuvres de Marius Barbeau, Lida Moser et Carmen Roy sont notamment du nombre.

L’humain avant tout

Si les clichés, commentés par l’historien, mettent notamment en lumière les mœurs, les traditions, les métiers et le patrimoine bâti de l’époque, c’est d’abord et avant tout sur les Gaspésiens et Gaspésiennes que M. Alain a voulu mettre l’emphase.

« Les commerces et les entreprises ont été bâtis par des gens. Des régions se sont bâties par des humains. Le plus possible, je voulais mettre l’humain au cœur de la Gaspésie. C’est le futur, mais c’est aussi le passé. Montrer des bâtiments inanimés avec personne autour, ça enlève en quelque sorte l’importance du lieu », plaide-t-il.

Si elle demeure faiblement représentée dans les photographies d’époque, l’auteur a particulièrement cherché à mettre en lumière la gent féminine. « J’ai essayé le plus possible de trouver les mères de famille, les institutrices, les femmes qui travaillent dans les champs. C’est vraiment un défi de trouver des photos datant du 19e et même du début du 20e siècle où l’on aperçoit des femmes », précise l’historien.

Ce constat s’explique notamment par le fait que la photographie était alors fortement consacrée aux métiers traditionnels, par exemple la pêche et l’industrie forestière, des activités presque exclusivement pratiquées par des hommes.

Pascal Alain a d’ailleurs dédié son ouvrage à sa mère Anne-Marie Ouellet et « aux femmes gaspésiennes, bâtisseuses de pays ».

Vulgariser le passé

Comme ce fut le cas dans « Carleton-sur-Mer, un regard sur le passé », également publié aux éditions GID, le Gaspésien souhaite rendre accessible à tous, jeunes et moins jeunes, des fragments de l’histoire. Tous feront de belles découvertes au gré des pages de « La Baie-des-Chaleurs, les savoureux accents de la mer », estime-t-il.

Pascal Alain souligne d’ailleurs que la photographie, qui parle aux différentes générations, se veut un outil incontournable pour plonger les lecteurs dans la Baie-des-Chaleurs d’antan. « La photographie est un médium encore très fort. Je dirais qu’il est idéal pour montrer ce qu’était la Gaspésie. Le descriptif est évidemment important, mais transmettre l’histoire par la photographie ancienne, c’est très porteur, très significatif », explique-t-il.

Présenté en exclusivité dans le cadre d’un tout premier lancement organisé à la microbrasserie Le Naufrageur le 26 juin dernier, ce nouvel ouvrage sera également lancé au Musée acadien du Québec à Bonaventure le 12 juillet à 17h.

L’œuvre signée Pascal Alain est déjà disponible en librairie.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média