Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

04 juillet 2019

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

La hausse des salaires des élus critiquée

Paspébiac

La salle du conseil municipal était littéralement bondée lors de la séance régulière du 3 juillet dernier.

RÉMUNÉRATION. Le salaire des élus de Paspébiac est appelé à bondir de façon significative ; cette intention du conseil municipal a fait réagir de nombreux citoyens lors de la séance régulière du conseil municipal, le 3 juillet dernier.

Si le projet de règlement allant en ce sens est dument adopté le mois prochain, le salaire de base du maire passera, dès janvier 2020, de 33 500 $ à 48 250 $, soit une augmentation de 44 %. Le salaire annuel des conseillers, auparavant établi à 7700 $, sera quant à lui augmenté à 10 000 $.

Quant aux allocations des dépenses des élus, actuellement fixées à 16 750 $ pour le premier magistrat et à 3850 $ pour les autres élus, elles atteindront respectivement 16 767 $ et 5000 $. De plus, chaque conseiller municipal touchera une rémunération supplémentaire de 100 $ lors de sa présence à une séance extraordinaire.

Précisons qu’une portion constituant environ 5 % de l’augmentation sera rétroactive au 1er janvier 2019. Celle-ci constitue une compensation pour la baisse de revenus vécue par les membres du conseil, dont les allocations de dépenses sont depuis le début de l’année 2019 imposées par le fédéral.

À la retraite depuis le 2 juillet dernier, le maire Réjean Bastien compte désormais se consacrer à ses fonctions municipales à plein temps, ce qui explique en partie la décision de l’administration municipale. « Ça va être gagnant pour les citoyens de Paspébiac », assure-t-il, ajoutant que de nombreux citoyens sont derrière le conseil.

Les modifications permettront à la municipalité de davantage rayonner au sein de la MRC et même à l’extérieur, croit-il : « Je vais être capable d’être là dans différents organismes sur le territoire où il peut y avoir des subventions, avoir des contacts et faire les représentations nécessaires pour en faire bénéficier la ville de Paspébiac ».

En plus de compenser des pertes financières vécues par les élus, la nouvelle rémunération contribuera également à attirer de la relève au conseil municipal, a-t-il renchéri.

M. Bastien rappelle par ailleurs que les nouveaux montants ont été fixés après une analyse menée à l’interne depuis janvier. Tel que suggéré par la Fédération québécoise des municipalités (FQM), les salaires versés aux élus de plusieurs villes comparables, dont Carleton-sur-mer, New Richmond, Bonaventure, Percé et Chandler ont été pris en compte dans le calcul.

De nombreuses questions

Les changements prévus ont tôt fait de susciter des réactions au sein de la foule rassemblée pour la séance régulière du conseil municipal. Nicole Grenier, administratrice au Site historique du Banc-de-Pêche-de-Paspébiac, a déploré que cette hausse survient au moment même où des organismes, dont l’attrait touristique, ont vu la contribution de la Ville être amputée en 2019.

Déplorant l’empressement du conseil municipal dans ce dossier, la citoyenne a également demandé qu’une consultation quant à l’augmentation salariale soit prévue afin que la population obtienne davantage d’éclaircissements.

« Si l’on veut parler de démocratie, il me semble que ce serait terriblement important. Le budget est dans quatre mois, alors pourquoi cette urgence, en plein mois d’août? », a-t-elle questionné avant d’être chaudement applaudie par ses concitoyens. Le premier magistrat lui a répondu qu’une telle consultation n’était pas « prévue par la loi » et que l’administration municipale n’entendait pas aller en ce sens.

Un autre citoyen a quant à lui décrié que la hausse était exagérée, faisant référence à ceux et celles qui triment dur sans avoir droit à de telles augmentations. « Pendant que vous vous offrez le crémage, il y a des citoyens qui travaillent au salaire minimum et parfois à temps partiel.  Ils ont de la difficulté à survivre », a-t-il lancé au conseil municipal.

Un projet de règlement a été adopté lors de la séance extraordinaire du 20 juin dernier. Le règlement officialisant les changements à la rémunération des élus devrait être adopté lors de la rencontre ordinaire du 13 août prochain.

Celle-ci se tiendra à la Salle municipale de la Maison des Citoyens (5, boul. Gérard-D. Lévesque). Le projet de règlement est d’ailleurs disponible pour consultation sur place pendant les heures d’ouverture. Précisons que pour qu’un changement soit apporté au traitement des élus, celui-ci doit être approuvé par les deux tiers de ceux siégeant au conseil municipal, dont le maire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média