Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

02 juillet 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Importante entente de 10 ans pour le Cégep

Yves Galipeau Naveen Kolan

©Jean-Philippe Thibault - Chaleurs Nouvelles

Naveen Kolan, président du Collège Matrix, et le maintenant ex-directeur général du Cégep, Yves Galipeau.

Yves Galipeau avait une bonne nouvelle pour sa dernière annonce officielle à titre de directeur général du Cégep de la Gaspésie et des Îles.

Quelques jours avant de quitter ses fonctions pour la retraite, ce dernier a annoncé le renouvellement d’une entente pour 10 ans entre l’institution gaspésienne et le Collège Matrix à Montréal. Certains l’ignorent peut-être encore, mais les deux établissements œuvrent de pair depuis déjà 4 ans dans la formation d’étudiants étrangers, principalement de l’Inde, et en moindre mesure de la Chine et du Brésil.

Le Collège Matrix est responsable du marketing, de la vie étudiante, des locaux et des équipements, alors que le Cégep de la Gaspésie et des Îles a la responsabilité de l’admission des candidatures étudiantes, la pédagogie, en plus d’embaucher et encadrer les enseignants et le personnel administratif.

Aucun denier public n’est investi dans cette aventure puisque les étudiants internationaux doivent débourser la coquette somme de 7 000$ par session. Si les débuts ont été modestes avec une trentaine d’inscriptions lors de la cohorte de départ en mai 2015, ils sont maintenant 2 000 à fréquenter le campus de Montréal. Et ils devraient être environ 2 500 dès janvier 2020. « On n’a pas encore atteint la vitesse de croisière, mais avec le nombre d’étudiants de cette année, ce sont des montants substantiels qu’on envisage de toucher. Ce seront quand même plusieurs centaines de milliers de dollars, voire presque 1 million qui sera touché quant aux surplus dégagés », souligne Yves Galipeau.

Les sommes accumulées devraient être utilisées pour combler le déficit actuel dans les infrastructures, que ce soit aux résidences du Cégep à Gaspé ou pour les travaux de réfection de la piscine. « Ce ne serait pas étonnant que les choix se dirigent vers là. La latitude de ces fonds nous permet de regarder aussi pour des nouveaux partenariats, améliorer le programme de formation à distance, enrichir le programme de Tourisme d’aventure ou celui de Recherche-études », ajoute celui qui a tiré sa révérence le 30 juin dernier.

À la lumière de ces informations, c’est donc avec enthousiasme que cette nouvelle entente de partenariat de 10 ans a été signée avec le Collège Matrix. La maison d’enseignement a par ailleurs acquis un nouvel édifice sur la rue Henri-Bourassa, près de la station de métro. Ce dernier viendra remplacer les deux étages que louait le collège dans un édifice à bureaux sur la rue Sherbrooke Est. Les marchés du Vietnam, de la Corée du Sud et de l’Afrique sont par ailleurs dans la mire pour faire croître le nombre d’étudiants inscrits dans l’une ou l’autre des AEC proposées.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média