Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 juin 2019

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Embauche d’un écoconseiller : au tour d’Avignon d’être sollicitée

©Photo Chaleurs Nouvelles - Roxanne Langlois

Benoit Trépanier, photographié lors de sa présentation faite aux maires de la MRC d’Avignon, le 25 juin dernier.

ENVIRONNEMENT. Après avoir revendiqué l’embauche d’un écoconseiller ou d’une écoconseillère auprès de la MRC de Bonaventure le 12 juin dernier, le mouvement La Planète s’invite au Parlement Baie-des-Chaleurs a adressé ses doléances, le 25 juin dernier, aux élus de la MRC d’Avignon.

Le porte-parole du regroupement, Benoit Trépanier, a profité de la séance régulière des maires pour tendre une perche aux élus ; il souhaitait ainsi que le point soit ajouté à l’ordre du jour et discuté lors de la prochaine rencontre.

Celui-ci a plaidé en faveur de l’embauche d’un professionnel qui serait notamment habile à analyser l’entièreté des projets déployés au sein de la MRC, et ce, dans une optique de développement durable.

« On pense que c’est important d’avoir une telle ressource dans nos MRC pour deux raisons : pour être carboneutre, c’est-à-dire réduire les émissions de gaz à effets de serre et aussi pour améliorer notre résilience collective. On sait que les changements climatiques vont avoir un impact, ils en vont déjà un », a exposé le porte-parole.

Arguant qu’il est préférable de prévenir plutôt que de guérir, M. Trépanier estime urgent qu’un tel professionnel soit recruté sur le territoire puisque celui-ci pourrait œuvrer en faveur de l’environnement à différents niveaux.

« Il calcule les quantités de gaz à effet de serre émises par chacune des municipalités de la MRC. Il peut évidemment contribuer à mettre en place des projets concrets et va intervenir dans différents domaines, par exemple l’aménagement du territoire, les transports, l’utilisation et la consommation de l’eau, la gestion des déchets et l’autonomie alimentaire », explique-t-il.

Le regroupement évalue le salaire annuel maximum de cet employé supplémentaire à 100 000 $, un investissement qui s’avérerait rentable selon lui. Prenant la MRC de Bonaventure comme exemple, La Planète s’invite au Parlement Baie-des-Chaleurs a calculé que des économies annuelles substantielles pourraient résulter du travail d’un écoconseiller ou d’une écoconseillère.

« Ça peut représenter de 140 000 $ à 150 000 $ d’économies par année », a plaidé Benoit Trépanier. Ce dernier estime d’ailleurs qu’une telle ressource devrait travailler sous l’égide de la MRC, chacune des municipalités n’ayant individuellement ni les projets et ni les ressources financières justifiant le recrutement d’un tel employé.

Précisons que plusieurs MRC du Québec dont Sept-Îles, Vaudreuil-Soulanges et Memphrémagog embauchent déjà un écoconseiller.

Une ouverture

Prévoyant que le sujet serait abordé, le conseil des maires de  la MRC d’Avignon avait préalablement discuté de ce sujet en huit clos. Toujours préfet au moment de la présentation effectuée par Benoit Trépanier, Guy Gallant a fait savoir qu’un intérêt était bien présent au sein des élus, mais que ceux-ci avaient besoin d’obtenir davantage de détails.

« On s’est engagés à reprendre la discussion lors d’une prochaine rencontre de travail parce que ce n’est pas tout le monde qui est au même niveau de compréhension », a-t-il fait valoir.

Ce dernier, qui a déjà discuté avec le préfet de la MRC de Bonaventure, Éric Dubé, soulève l’idée qu’un seul professionnel œuvre d’abord pour l’ensemble de la Baie-des-Chaleurs. « On trouvait que 100 000 $, c’était beaucoup. À deux, ce serait 50 000 $ chacun », avance-t-il. Une ressource pourrait éventuellement, par exemple, être embauchée dans chacune des MRC si les besoins le justifient, propose le politicien.

La Planète s’invite au Parlement Baie-des-Chaleurs compte quelque 300 sympathisants ; environ 50 personnes s’impliquent activement dans le regroupement citoyen.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média