Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

27 juin 2019

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Un succès monstre pour l’entrée en scène de Bleu Bleu

©Photo Gracieuseté - Julien Leblanc

Helena Deland, lors de son passage, le 21 juin, à la Cabane-à-Eudore.

MUSIQUE. Le nouveau festival Bleu Bleu a fait un atterrissage remarqué à Carleton-sur-Mer, du 21 au 23 juin dernier. L’événement dédié à la musique émergente a réuni pas moins de 3000 festivaliers dans le cadre de sa toute première édition.
 

L’Oratoire du Mont-Saint-Joseph, la Cabane-à-Eudore, la microbrasserie Le Naufrageur et le restaurant Umi Yama ont littéralement été pris d’assaut par les mélomanes à l’occasion de 20 prestations différentes. Tous les spectacles payants qui étaient au programme au courant de la fin de semaine étaient d’ailleurs présentés à guichets fermés.

« On s’était dit que si on comblait 50 % de nos salles, ce serait pour nous une réussite. On dépasse largement cet objectif-là. Elles ont été remplies à 100 %, voire parfois à un peu plus de 100 % », mentionne Marianne Boudreau, présidente du conseil d’administration de Bleu Bleu.  Environ 50 % des laissez-passer donnant accès à ces salles comptant de 60 à 140 places ont d’ailleurs été achetés par des visiteurs en provenance des grands centres.

L’immense chapiteau érigé au parc des Horizons était également bondé, le 23 juin en soirée, à l’occasion de la Fête nationale. Pas moins de 2000 personnes se sont déplacées sur le site pour assister aux spectacles des Gaspésiens, de Canailles et d’Alaclair Ensemble, offerts gratuitement au public.

Par ailleurs, les différents spectacles diffusés dans des endroits ludiques de la municipalité, par exemple la prestation de Michel Rivard et de Lou-Adriane Cassidy au sommet de la montagne et celle de Pomme dans la Cabane-à-Eudore, ont également été particulièrement appréciés des festivaliers, mentionne Mme Boudreau : « Je pense que les gens ont vécu quelque chose. À la chapelle et à la Cabane-à-Eudore, l’ambiance a fait une bonne partie du travail ».

L’organisation constate, au final, que le retour d’un festival de musique en plein cœur de Carleton-sur-Mer a été fortement apprécié et qu’un tel événement a sa place dans le décor de la municipalité. « Je pense que les gens attendaient ça. C’est ce qu’on a senti depuis le tout début du projet », souligne Marianne Boudreau.

Si les retombées économiques exactes de Bleu Bleu demeurent difficiles à chiffrer, les commerçants locaux ont profité d’un achalandage accru tout au long du week-end comparativement à pareille date l’an dernier, fait valoir la présidente.

De retour en 2020

L’organisation, extrêmement satisfaite du résultat de sa toute première tentative bouclée en environ six mois, compte bien récidiver l’été prochain. Si les responsables de Bleu Bleu souhaitent conserver un festival offrant des rendez-vous musicaux conviviaux aux festivaliers, les festivités prendront sans aucun doute de l’ampleur.

« Ce ne sera pas exponentiel, mais je pense que pour combler plus de gens, ce sera inévitable qu’on pense à faire grossir l’événement, peut-être au niveau des salles ou de la quantité de spectacles offerts », ajoute Mme Boudreau.

Rappelons que le festival était présenté par SiriusXM, en collaboration avec Télus.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média