Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

10 juin 2019

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Sylvain Roy : un tout autre Relais pour la vie

©Photo Chaleurs Nouvelles - Roxanne Langlois

Le député de Bonaventure et porte-parole du Relais pour la vie 2019 Sylvain Roy, photographié lors du Tour des Survivants, composé de ceux et celles qui, comme lui, ont remporté leur combat contre le cancer.

CANCER. Lorsqu’il a prononcé un discours à titre de député de Bonaventure à l’occasion du Relais pour la vie 2018, Sylvain Roy savait qu’il était lui-même atteint du cancer sans encore l’avoir divulgué. Un an plus tard, le politicien a pris la parole, le 8 juin dernier, à titre de président d’honneur de l’événement, officiellement guéri de cette maladie qui l’affligeait.

Lorsqu’il rencontre le Chaleurs Nouvelles sur le site, l’élu l’admet sans détour : sa présence au parc de la Pointe-Taylor de New Richmond, dans de toutes autres circonstances, s’avère haute en émotions.

« Mes fils et même mon petit-fils sont ici et j’ai encore en mémoire le moment où je leur ai annoncé que j’étais malade et celui où je leur ai dit que j’étais guéri, confie M. Roy. Ce sont des extrêmes et oui, les émotions reliées à cette aventure-là reviennent ».

Le député a officiellement annoncé publiquement qu’il souffrait d’un cancer de la gorge en août 2018. Au fait de ce diagnostic depuis un certain temps, celui-ci avait préféré le garder pour lui ; il ne souhaitait pas chambouler l’univers de ses proches au moment où un mariage devait être célébré dans son entourage immédiat et où sa bru s’apprêtait à donner naissance.

Le politicien a ensuite mené sa campagne en vue des élections provinciales du 1er octobre 2018 tout en menant son combat contre le cancer, pour lequel il avait reçu un excellent pronostic. Au total, le député sortant a subi trente-trois traitements de radiothérapie et trois traitements de chimiothérapie, la plupart pendant la campagne électorale.

« C’est une histoire qui se termine bien, même si ça aurait pu être le contraire. J’en suis le premier heureux. J’ai été chanceux, j’ai été guéri, en tous cas pour le moment. En plus, j’ai gagné ma campagne. J’étais prêt à n’importe quoi, à perdre les deux combats, mais je ne pouvais pas m’asseoir et attendre », se remémore-t-il.

C’est pour livrer un message d’espoir relativement à ce « défi d’une vie » que Sylvain Roy a accepté d’agir en tant que président d’honneur du Relais pour la vie Baie-des-Chaleurs 2019.      

« Ma responsabilité, c’est de donner un message d’espoir, de dire que maintenant, la médecine est extrêmement efficace et que le cancer n’est pas une fatalité. C’est un passage obligé pour de plus en plus d’individus, mais les chances de guérison augmentent de manière phénoménale […]. Quand les gens sont pris à temps, ils s’en sortent, en général », encourage-t-il.

En plus d’amasser des fonds pour la recherche, l’événement annuel contribue notamment, selon lui, à ce que soit abordé le sujet de la maladie et que soit « partagé le fardeau du cancer ». M. Roy encourage d’ailleurs les personnes qui ont, dans leur entourage, une personne atteinte de cette maladie, à ne pas hésiter à en lui en parler. Personnellement, discuter ouvertement de sa situation l’a grandement libéré.

« C’est important de parler avec ces gens-là pour leur permettre de verbaliser ce qu’ils ressentent. Ça les soulage d’une tension, ça les rassure », plaide-t-il.

Rappelons que Sylvain Roy a annoncé être guéri de son cancer de la gorge le 16 janvier dernier. « J’ai appris aujourd’hui que les traitements pour enrayer le cancer ont été efficaces. Je suis guéri ! », avait-il alors publié sur Facebook.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média