Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

04 juin 2019

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Cinq musées gaspésiens lancent une offensive publicitaire humoristique

©Photo Gracieuseté - Tirée de la vidéo promotionnelle

On aperçoit, dans la vidéo humoristique lancée récemment, un faux guide prénommé Jean qui fait visiter le Vieux-Québec à des touristes sans leur divulguer la moindre information pertinente sur les lieux.

CULTURE. Travaillant de concert depuis 2014 afin de se faire valoir comme un circuit incontournable auprès des vacanciers de passage pendant la période estivale, cinq musées gaspésiens attirent actuellement l’attention des internautes avec une toute nouvelle campagne marketing conjointe.

 

Étant les cinq musées (5M) reconnus et soutenus par le Ministère de la Culture et des Communications (MCC), Le Manoir Le Boutillier, le Musée de la Gaspésie, le Parc du Bourg de Pabos, le Site Historique du banc-de-pêche-de-Paspébiac et le Musée acadien du Québec ont choisi, il y a quelques années, de faire front commun. Résultat : ils ont récemment lancé une campagne baptisée « La vraie histoire ».

Celle-ci se décline en trois courtes publicités humoristiques incitant les curieux à faire un arrêt dans l’une ou l’autre des cinq institutions muséales de la péninsule. Une vidéo mettant en scène un faux guide touristique livrant un discours plutôt faible en information aux groupes le suivant à travers le Vieux-Québec fait également partie du projet.

L’initiative, conçue par la firme Oasis communications de Québec, vise notamment à rappeler que visiter une région comme la nôtre ne se limite pas à observer ses paysages, même à couper le souffle, et que cela ne fait aucun sens de la parcourir sans s’attarder à son histoire.

« On ne vise personne, mais souvent, la promotion de la Gaspésie est faite autour des paysages. Il y a tellement plus! On a un patrimoine et une culture qui sont riches, on veut sortir du lot en les mettant de l’avant », explique Catherine Dunn, coordonnatrice Stratégie Marketing pour les Musées Gaspésiens.

Cette dernière, immensément satisfaite de la campagne déjà massivement partagée sur les réseaux sociaux, rappelle que visiter un endroit constitue un excellent prétexte pour enrichir ses connaissances. Les musées, qui passent trop souvent inaperçu au niveau de la publicité selon elle, sont le lieu idéal pour le faire.

Par ailleurs, les 5M triment dur afin de démontrer que les institutions muséales gaspésiennes innovent et se sont adaptées aux nouvelles technologies. Attractives, elles se veulent bien plus qu’un plan B lors de journées pluvieuses.

« On veut vraiment démontrer que les musées sont là, qu’ils ne sont ni plates, ni redondants », ajoute Catherine Dunn. Le but de la campagne est évidemment de mousser la fréquentation des cinq institutions. Au total, quelque 39 000 entrées y ont été comptabilisées au courant de l’été 2018.

Précisons que les cinq musées se sont alliés à la suite du démantèlement du Réseau muséal et patrimonial de la Gaspésie. Un tout premier projet commun, l’installation numérique « Portraits Vivants », a été mis en branle en juillet 2018. Les attraits touristiques comptent également poursuivre leur offensive publicitaire commune en 2020.

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média