Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

30 mai 2019

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Bergerie OviRêve : prendre le temps

©Photo Chaleurs Nouvelles – Roxanne Langlois

Si leur quotidien est pour le moins occupé, Alex-Émilie Plourde-Leblanc et Marc-Olivier Cavanagh vivent leur passion pour le monde agricole.

PRODUCTION AGRICOLE. Alex-Émilie Plourde-Leblanc et Marc-Olivier Cavanagh forment un couple depuis onze ans et avec les petits Alfred et Henri, une jeune famille qui ne tient pas en place. Les deux jeunes entrepreneurs sont aussi copropriétaires d’une nouvelle petite bergerie aux grandes ambitions située à New Richmond : OviRêve.

Après avoir pris soin des 85 brebis de la ferme du père d’Alex-Émilie, BoviRêve, le duo choisit de saisir une nouvelle opportunité. Le déclic s’opère en janvier 2018, après la fermeture de la Ferme des petits œufs, située sur le même terrain. « Le poulailler était libre. On s’est "let’s go, on y va"», résume l’assistante-vétérinaire, tout sourire.

En marge de leurs carrières respectives, ils prennent alors en charge le troupeau de Rodrigue Leblanc et l’installe dans les installations vacantes. Constatant que l’espace manque pour leurs protégés et pour les futurs agneaux qu’ils veulent voir naître chez eux, le couple lance la construction d’une toute nouvelle bergerie « froide » de 2400 pieds carrés.

Quelque 200 000 $ sont investis dans ce projet d’envergure, achevé à un peu plus de 80 % à l’heure actuelle. « On a fait les plans, on l’a vraiment fait construire à notre goût », se réjouit Marc-Olivier, menuisier de métier. Un parc extérieur est également dans les cartons.

En plus des Katahdin, d’autres races jugées plus prolifiques sont intégrées au troupeau ; il compte à ce jour 130 brebis et cinq béliers. « Cette année, on a eu au-dessus de vingt triplets, un set de quadruplés et un set de quintuplés », se réjouit la copropriétaire, attachée à ses bêtes.

OviRêve peut ainsi compter sur une production moyenne de 225 agneaux et pourra, grâce à ses nouvelles installations, avoir le moyen de ses ambitions futures. Quelque 240 brebis sont dans sa mire à plus long terme. L’entreprise a déjà exporté aux États-Unis aux côtés d’autres bergeries de l’Est-du-Québec ; elle vise maintenant, aux côtés des Bergeries du Margot de Bonaventure, de nouveaux marchés au Japon.

Une histoire de famille

Si Marc-Olivier ne provient pas d’un milieu agricole, la famille d’Alex-Émilie s’y connaît en la matière. L’un de ses frères prendra d’ailleurs la relève de la ferme paternelle et sa mère, vétérinaire, ajoute une expertise on ne peut plus utile au clan. N’empêche, tous les membres des deux familles et de nombreux amis mettent, à leur façon, la main à la pâte.

Si la production agricole n’est la profession principale de personne, elle est certainement devenue la passion de tous. L’entraide demeure le principal leitmotiv. « L’été, quand tout le monde a fini les foins, nous ça ne fait pas si longtemps qu’on les a commencés et on est à la course », raconte Alex-Émilie en riant.

Si l’idée première est d’abord de travailler dans le plaisir, l’entrepreneure aimerait néanmoins, à terme, entièrement consacrer sa carrière à l’entreprise. Un tel changement lui permettrait de ralentir la cadence, actuellement effrénée. Une phrase lui revient toutefois souvent en tête. « Du temps, ce n’est pas quelque chose que l’on a, c’est quelque chose que l’on prend », ajoute-t-elle.

Une « tape dans le dos »

Les confrères et consœurs du domaine agricole applaudissent ce grand projet porté à bout de bras et le travail acharné déployé par le jeune couple : à preuve, la Bergerie OviRêve a remporté le prix Nouveau démarrage, en avril dernier, à l’occasion de la deuxième soirée hommage de l’Association de la relève agricole de la Gaspésie - Les Îles (ARAGÎM). « C’est une belle tape dans le dos », admet Mme Plourde-Leblanc.

Pour plus d’information relativement à l’entreprise, visitez la page Facebook « Bergerie Ovirêve ».

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média