Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 mai 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Maternités de chauve-souris recherchées

Chauve-Souris

©Photo Archives

La présence du syndrome du museau blanc a été confirmée en Gaspésie en 2013.

Comme l’an dernier, le ministère de la Faune sollicite la population de la Gaspésie pour une campagne de recherche de maternités de chauves-souris qui sera réalisée durant les mois de juin à août.

Le ministère indique que la collaboration du public est primordiale pour aider les employés à trouver des maternités de chauves-souris, dont l’espèce est en déclin depuis la propagation depuis 2010 d’un champignon d’origine européenne. Ce dernier a entraîné une infection appelée syndrome du museau blanc. En seulement quelques années, ce syndrome a décimé les populations de chauves-souris vivant dans les grottes et les cavernes de l'est de l'Amérique du Nord. La présence du syndrome du museau blanc a été confirmée en Gaspésie en 2013.

On tente ainsi de suivre la tendance des populations de chauves-souris en s'intéressant davantage aux sites où les femelles se regroupent pour se reproduire et nourrir leurs jeunes. Ces endroits, appelés maternités, se trouvent généralement dans les greniers, les combles ou certains murs de vieux bâtiments, là où la chaleur s'accumule. Cependant, la plupart des endroits où sont situées ces maternités au Québec sont inconnus, ce qui constitue une lacune importante dans le contexte actuel. Il existe cependant quelques signes qui peuvent indiquer la présence de chauves-souris dans les habitations, comme différents petits bruits, tels des grattements ou des vocalisations, ainsi que des fèces, communément appelées guano.

Pour ceux qui connaissent un lieu fréquenté par un groupe de chauves-souris durant l'été, le technicienne Gabriel Chabot de la faune à la Direction de la gestion de la faune de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine peut recevoir les signalements par téléphone (418 763-3302, poste 232) ou par courriel (gabriel.chabot@mffp.gouv.qc.ca.)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média