Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2019

Retour

25 mai 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le Parti populaire du Canada présente son candidat en Gaspésie

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2019

Éric Hébert

©Photo Gracieuseté

Éric Hébert accompagné du chef du PPC, Maxime Bernier.

Le Parti populaire du Canada de Maxime Bernier a profité d'un passage à Québec pour présenter une partie de son équipe dont Éric Hébert, qui convoite le siège de député dans la circonscription Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine.

Gaspésien d'adoption, Éric Hébert est un géologue de formation. Il possède un doctorat en ressources minérales de l'Université du Québec à Chicoutimi. Ce dernier a décidé de s'installer en Gaspésie après ses études, tout d'abord à Saint-Alphonse puis à Murdochville ensuite, où il habite toujours. « Mon métier m'amène à voyager partout au Canada. Actuellement, je travaille dans les Territoires du Nord-Ouest. J'ai mes revenus ailleurs mais je les dépense ici en Gaspésie », raconte-t-il.

Le candidat ne cache pas son intérêt pour tout ce qui touche à l'environnement. Selon lui, contrairement à ce qui est véhiculé, il existe plusieurs solutions pour lutter contre les problèmes actuels et le Parti populaire du Canada est l'endroit idéal pour faire cheminer ces idées. « J'ai choisi l'équipe de Maxime Bernier en raison de sa flexibilité. Il favorise les débats et les idées et encourage la liberté individuelle de s'exprimer. Il n'impose pas une ligne de parti. »

Évacuer le discours de gauche

Éric Hébert croit qu'il est temps que la population entende un autre discours que celui véhiculé par la gauche. « Actuellement, on parle de taxes sur le carbone, de restreindre les libertés des gens et d'imposer des limites. Je prône davantage une approche où l'environnement n'est pas un frein à l'économie. Il faut considérer l'environnement comme une ressource et non comme un fardeau », ajoute-t-il.

Sur la question du pipeline, Éric Hébert estime qu'on fait fausse route en démonisant le pétrole de l'Alberta. « Lorsqu'on importe du pétrole d'outre-mer, il n'y a aucune norme environnementale contrairement aux entreprises d'Amérique du Nord qui investissent beaucoup d'argent pour proposer des technologies plus vertes qui réduisent les gaz à effet de serre. »

Sur un plan plus local, il estime que l'exploitation pétrolière en Gaspésie est un non-enjeu puisque les entreprises sont loin de la coupe aux lèvres. « Traditionnellement, en exploration minière, trouver un gisement, c'est comme gagner la loterie. Ce n'est pas demain qu'on verra un puits fonctionnel donc il ne faut pas partir en peur avec le pétrole en Gaspésie. »

Quant au développement économique, le candidat prône une non-intervention de l'État tout en évoquant que les méthodes gauchistes radicales viennent restreindre le marché. « Pensons à la pêche. Il y a moyen de cohabiter intelligemment avec la faune marine au lieu de simplement imposer des interdictions pour certaines périodes. On peut poursuivre la pêche sans nuire aux espèces marines. »

Éric Hébert sera d'ailleurs sur le terrain à temps plein à la fin de l'été pour aller à la rencontre des gens. « Je mise sur des rencontres de qualité. Au lieu de faire du porte-à-porte à coups de trente secondes, je préfère m'assoir avec des groupes de citoyens et échanger avec eux. Par la suite, libre à eux de voter ou non pour moi et de partager ma vision avec d'autres électeurs. »

Le portrait est donc pratiquement complet en Gaspésie et aux Îles pour les élections du 21 octobre prochain. La députée sortante, Diane Lebouthillier sollicitera un deuxième mandat pour le Parti libéral alors que Jean-Pierre Pigeon tentera à nouveau sa chance avec le Parti conservateur du Canada. Quant au maire de Saint-Maxime-du-Mont-Louis, il portera les couleurs du Bloc québécois. Avec l'annonce de la candidature d'Éric Hébert, il ne manque plus que le candidat néo-démocrate à rejoindre la ligne de départ.

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média