Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

13 avril 2019

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Cerfs de Virginie: soyez vigilants!

©Photo Chaleurs Nouvelles - Archives

En moyenne, environ 350 accidents impliquant un cerf de Virginie surviennent chaque année depuis cinq ans en Gaspésie.

SÉCURITÉ. Le ministère des Transports (MTQ) ainsi que le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) appellent les automobilistes de la Baie-des-Chaleurs à la prudence, les risques de collision avec des cerfs de Virginie étant plus élevés à cette période de l’année.

Québec invite ainsi les conducteurs à être particulièrement vigilants lorsque des panneaux indiquent la présence de ces cervidés, surtout au lever et au coucher du soleil ainsi que durant la nuit.

«Chaque année, de nombreuses collisions surviennent entre un cerf et un véhicule routier, et ce, malgré la signalisation et les avertissements à la prudence, parce que le comportement des cerfs est imprévisible», peut-on lire dans un communiqué acheminé aux médias vendredi par le MTQ.

En plus d’être attentif à la signalisation, il est conseillé aux conducteurs de balayer du regard la route et ses abords afin de demeurer alerte à la présence des cerfs. Réduire la vitesse de son véhicule dans les secteurs où leur présence est signalée est également une bonne habitude à adopter.

«Ralentissez et klaxonnez si un cerf est aux abords de la route, car il n’est peut-être pas seul. N’effectuez pas de manœuvre brusque pour éviter un cerf au dernier moment. Un accident plus sérieux pourrait en résulter», rappelle le ministère des Transports. Il est également recommandé de prévenir les autres automobilistes lorsqu’un cerf est repéré, que ce soit avec des signaux sonores ou lumineux.

Enfin, le MTQ convie les usagers de la route à se méfier des courbes, des pentes et de la végétation en bordure des routes; un cerf pourrait en surgir brusquement, rappelle l’instance gouvernementale.

Près de 85 % de la population gaspésienne de cerfs de Virginie, qui oscille autour de 5000 spécimens, se trouve dans le secteur de la Baie-des-Chaleurs. En moyenne, environ 350 accidents impliquant un cerf de Virginie surviennent chaque année depuis cinq ans sur la péninsule.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média