Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

06 février 2019

Sonia Landry - slandry@lexismedia.ca

Miser sur la promotion pour pallier à la baisse de fréquentation en formation professionnelle

ÉDUCATION

Formation professionnelle

©Capture d'écran du www.universdespros.ca

Alors que le nombre d’étudiants est en diminution de 30 % depuis les 5 dernières années aux centres de formation professionnelle Carleton-sur-Mer et Chandler-Bonaventure, la Commission scolaire René-Lévesque redouble d’efforts pour renverser la tendance.

La baisse démographique en Gaspésie n’est pas étrangère à cette situation. Alors qu’on retrouve entre 275 et 300 étudiants dans les deux centres, le directeur général de la commission scolaire, Louis Bujold, a quelques idées pour augmenter l’achalandage dans les salles de classe, à commencer par la promotion.

Un site Internet revampé, où l’on retrouve l’offre des cours offerts dans ses deux centres de formation professionnelle, vient justement d’être lancé. En navigant sur www.universdespros.ca, il est maintenant plus facile de trouver l’information rapidement et de s’inscrire que sur le site plus général de la commission scolaire.

L’objectif est de maintenir une offre de formation variée pour pourvoir les postes disponibles, explique Louis Bujold : « On a une belle carte de programmes qui répond aux besoins du marché de l’emploi, que ce soit dans le domaine de la santé, de l’administration, de la mécanique, en informatique et en esthétique et coiffure. »

Pratiquement tous les programmes offerts ont un taux de placement qui frôle ou qui atteint les 100 %. « On le sait en santé on a des besoins très importants. On démarre un programme pour assistance à la personne en établissement et à domicile, puis on pourrait en accueillir 100 de plus et ils auraient tous un emploi. Donc c’est vraiment important pour nous de montrer les belles possibilités d’emploi et les programmes qu’on a sur notre territoire », soutient Louis Bujold.

Recrutement à l’international

Le directeur misera aussi davantage sur le recrutement des étudiants internationaux. « On a des missions qui s’en viennent pour du recrutement au niveau international. Les commissions scolaires de l’Est on s’associe avec les cégeps de l’Est-du-Québec pour des missions en France pour recruter des élèves français par exemple […] Le site Internet va être notre outil que ce soit au niveau régional, national ou international. »

Un premier partenariat est également sur le point de s’établir avec des organisations situées à Montréal qui s’occupent de recruter des élèves un peu partout dans le monde.

Actuellement, on compte une dizaine d’étudiants internationaux dans les centres de formation professionnelle Carleton-sur-Mer et Chandler-Bonaventure.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média