Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

28 janvier 2019

Sonia Landry - slandry@lexismedia.ca

L’aréna de Saint-Alexis est rebaptisé pour rendre hommage à un citoyen

ARÉNA

Jacques A Dufour

©Gracieuseté

Jacques A. Dufour s’est adressé à la foule venue lui rendre hommage, le 27 janvier dernier. Le maire, Guy Gallant, a aussi dit des bons mots à son égard.

Le grand dévouement de Jacques A. Dufour envers le développement des loisirs a été reconnu : l’aréna de Saint-Alexis portera désormais son nom.

Lors du Carnaval, le 27 janvier, le Comité de développement local de Saint-Alexis-de-Matapédia et la municipalité ont dévoilé l’affiche du nouveau nom de l’infrastructure « Centre sportif Jacques-A.-Dufour » et ont rendu hommage à l’homme de 89 ans. Plus de 150 personnes étaient présentes, dont des membres de sa famille.

Jacques A. Dufour était surpris qu’autant de monde se soit déplacé pour lui rendre hommage. « Je n’ai pas aucun orgueil avec ça […] mais faut admettre que j’aimais ça. J’aimais les jeunes et je ne voulais pas que les jeunes disparaissent de Saint-Alexis. J’ai pas réussi tout à fait, mais au moins il reste quelque chose », a-t-il affirmé.

Une plaque honorifique retraçant la contribution de Jacques A. Dufour au fil des ans sera placée bien en vue dans l’aréna. Rappelons qu’il a été directeur et président de l’Association sportive locale dans les années 1950, directeur à l’Oeuvre des terrains de Jeux (O.T.J.) de Saint-Alexis-de-Matapédia (fondée en 1961), directeur de la Commission municipale des Loisirs dans les années 1970 et membre fondateur et directeur du Club Motoneige Bonne Aventure.

Ardent promoteur des sports, il s’est impliqué dans la mise en place de l’aréna qui est aujourd’hui âgée de 40 ans. Il a aussi mis la main à la pâte pour aménager plusieurs terrains de baseball et un terrain de tennis double. Il était lui-même un grand sportif.

Il en a d’ailleurs fait rire plusieurs en se remémorant ses débuts, quand il a commencé à prendre goût au sport, alors qu’il n’avait que 10 ans. « On n’avait pas beaucoup de jeu à l’école. Il y avait deux poteaux et une barre. On avait un ballon et c’était marqué Soyons amis, parce qu’on se chicanait. […] J’avais 9 ou 10 ans et on avait formé un petit club de baseball et on jouait dans le champ avec une balle de rubber avec une planche. Madame Yvonne Martin avait décidé de nous faire des habits de baseball avec des poches de sucre. Tout le monde faisait des fraises et des framboises dans ce temps-là et ils achetaient du sucre en grosse poche. Elle nous avait cousu les poches pour des habits de baseball et c’était écrit Saint-Alexis et en arrière Lantic Sugar […] Quand j’ai mis l’habit de Lantic Sugar à 10 ans, je me suis dit je suis bon pour la ligue américaine, je suis tout un joueur. »

Le maire de Saint-Alexis, Guy Gallant, se rappelle son implication auprès des jeunes : « Il a été un gars dans les sports qui a fait la différence. Moi j’étais un petit bonhomme atome et le monsieur nous payait tous les habits, les bas et les frais pour les tournois à l’extérieur. »

Par ailleurs, bien que l’aréna ait 40 ans, le maire assure qu’il est en bon état. « Nous avec les loisirs, on a toujours investi dedans […] Que ce soit des bandes neuves ou plus dernièrement il y a sept ans on a mis un système de refroidissement Éco-Glace dedans, donc une espèce de gros air climatisé pour avoir de la glace au lieu de deux mois, une possibilité de 4 mois. Et à la municipalité on a continué à investir dans le bâtiment, la structure, etc.

Pour Guy Gallant, son aréna est très vivant. Il est ouvert 6 jours sur 7.

Commentaires

29 janvier 2019

Michel Lévesque

Jacques a aussi planté des milliers d’arbres dans la région, un homme vraiment impliqué!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média