Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

20 décembre 2018

Sonia Landry - slandry@lexismedia.ca

Les chasseurs ont abattu légèrement moins d’orignaux en Gaspésie

CHASSE

orignal

©Photo : archives L'Avantage

Du 29 septembre au 26 octobre, 2878 mâles, 1598 femelles et 688 veaux ont été tués.

Cet automne, 5164 orignaux ont été abattus dans la zone de chasse 1, en Gaspésie, incluant les réserves. C’est 289 de moins qu’en 2017, selon les résultats préliminaires du ministère de la Faune.

Du 29 septembre au 26 octobre, 2878 mâles, 1598 femelles et 688 veaux ont été tués. Seulement pendant la période de chasse à la carabine, 4165 bêtes ont été récoltées.

Au Québec, 19 696 orignaux sont tombés sous les flèches ou les balles, en 2018. Le ministère de la Faune affirme que la tendance des populations est stable à l’échelle du Québec, et ce, depuis le début de la mise en place du plan de gestion 2012-2019.

15 infractions potentiellement commises dans la Baie-des-Chaleurs

Le bureau de la Faune de New Richmond, qui couvre le vaste territoire entre Matapédia-Les-Plateaux et Paspébiac, a constaté 15 situations irrégulières, pendant la chasse à l’orignal.

Par exemple : possession illégale de viande d’orignal, surplus limite, chasse à la femelle orignal sans permis, arme à feu chargée à bord d’un véhicule, arme à feu non remisée la nuit, abattage par méprise d’une femelle orignal et ne pas avoir apposé les coupons de transport.

Le chef de service, Paul Montpetit souligne avoir reçu 15 signalements d’actes illégaux de la part du public.

Le montant des amendes qui sera imposé aux fautifs dépendra de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune. Dans le cas d’infraction majeure, le certificat du chasseur peut être annulé.

Bilan de la chasse à l'ours noir

279 ours noirs ont été récoltés cette année en Gaspésie. C'est plus qu'en 2017, où 211 bêtes avaient été tuées. 141 mâles, 110 femelles et 28 jeunes ont ainsi été enregistrés. Sur le total des prises, 205 ours ont été récoltés par la chasse et 74 l'ont été par le piégeage.

Au Québec, on en compte 6 513. Cela représente une hausse de 28 % par rapport à la récolte moyenne des cinq dernières années.

Poursuite de l’enquête sur le caribou braconné

Par ailleurs, concernant la carcasse du caribou qui avait été retrouvé près de la route 299, en novembre, l’enquête se poursuit. Les agents de la faune sont toujours à la cueillette d’information pour faire avancer le dossier.

Les citoyens sont invités à signaler tout acte de braconnage ou geste allant à l’encontre du patrimoine faunique ou de ses habitats à SOS Braconnage par téléphone au 1 800 463-2191. L’information demeure confidentielle en tout temps.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média