Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

12 décembre 2018

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Des Gaspésiens importunés par des appels répétés d'un cabinet de voyance

HAMEÇONNAGE TÉLÉPHONIQUE

©Photo Dominique Fortier - Chaleurs Nouvelles

Plusieurs citoyens de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent reçoivent des appels indésirables d'un prétendu cabinet de voyance de Montréal.

De nombreux citoyens de l'Est-du-Québec affirment être victimes d'appels insistants et répétés provenant d'un prétendu cabinet de voyance de Montréal.

Lorsqu'on répond à l'un de ces appels, une personne au bout du fil s'empresse de mentionner qu'on a remporté une séance gratuite de voyance par téléphone. Malheureusement, la conversation est souvent à sens unique et la personne au bout du fil est très peu intéressée à entendre les doléances des gens qui se font importuner parfois plusieurs fois par jour.

Le stratagème consiste à convaincre la victime à accepter la consultation de voyance gratuite. Pour se faire, elle doit appeler à un numéro 1-900. C'est à ce moment que la facture de téléphone commence à grimper.

Le problème avec ce type précis d'appel est que les arnaqueurs utilisent des numéros de téléphone différents à chaque reprise. Il s'agit souvent de numéros provenant de l'indicatif 450 ou de numéros inconnus. Il est donc très difficile pour les récipiendaires de ces appels de faire bloquer lesdits numéros. Par ailleurs, les arnaqueurs utilisent un logiciel leur permettant de passer par des numéros n'appartenant à personne. Ainsi, lorsque les gens rappellent, ils se butent à un message enregistré expliquant que le numéro n'est pas en service.

 

Peu de choses à faire

 

Du côté de Telus, on explique qu'il n'y a pratiquement rien à faire contre ce genre de d'appel harcelant. « Puisque ça provient de numéros différents chaque fois, c'est inutile de les bloquer. La seule chose qu'on peut suggérer aux gens est de ne pas répondre à un numéro qui nous est inconnu. Avec un peu de chance, les appels cesseront éventuellement. »

Du côté de l'Office de protection du consommateur, on indique que cette problématique n'est pas de leur ressort puisqu'aucune transaction n'a été engagée entre deux partis. On renvoie donc la balle à l'agence anti-fraude du Canada. Après 30 minutes d'attente, un agent répond qu'il y a très peu de choses à faire. Inutile de se faire ajouter sur la liste nationale contre les appels de télémarketing puisque le stratagème utilisé est illégal et que les appels proviennent de l'extérieur du pays.

Morale de l'histoire, la meilleure chose à faire est de ne pas répondre aux appels qui proviennent de numéros douteux, de raccrocher immédiatement lorsqu'on constate qu'il s'agit d'un appel d'hameçonnage, ne jamais rappeler un numéro 1-900 et surtout… souhaiter que les appels cessent par eux-mêmes.

Commentaires

13 dcembre 2018

jeannette blais

OUFF J'EN N'AI RECU EN MASSE ET ENCORE UN IL Y A UNE HEURE UN GRANS NUMÉRO QUI NE FINIT PLUS .. MOI, JE LEUR RACCROCHE LA LIGNE AU NEZ ET JE LEUR DIT EN CRIANT PARFOIS... FOUTEZ-MOI LA PAIX...... C'EST DU HARCELLEMENT,, ET N'APPELER JAMAIS AU NUMÉRO 1 900 C'EST UN MUMÉRO PAYANT.....

13 dcembre 2018

Gerry

C'est juste que ça fais des années que j'ai pas vue de téléphone à roulettes ???!!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média