Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 novembre 2018

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Les infirmières de l’Est votent à 99% pour l’entente de principe

EMPLOIS

Infirmière Sang Piqûre

©Photo pexels.com

L’entente touche plus de 1 050 membres en Gaspésie.

Les membres du Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de l'Est du Québec (SIIIEQ-CSQ) ont voté à 99 % en faveur de l’entente de principe intervenue le 30 octobre dernier entre le syndicat et le CISSS de la Gaspésie. L’entente touche plus de 1 050 membres en Gaspésie.

Le président syndical Pier-Luc Bujold explique que toutes les infirmières qui sont à temps partiel se verront offrir, avant le 1er avril 2019, un rehaussement de leur poste en poste à temps complet. De leur côté, toutes les infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes qui sont à temps partiel se verront offrir, toujours avant le 1er  avril 2019, un rehaussement de leur poste en poste 7/14.

« C'est un gain majeur pour nos membres, mais aussi pour la région. Avec des postes intéressants éliminant la précarité d’emploi, les soins de santé en Gaspésie sauront très bien se positionner de façon nationale pour retenir les professionnels en région et favoriser l’attraction de ceux-ci. Ça aidera aussi à contrer la pénurie de personnel. »

Stabilité, heures supplémentaires et port d’attache

Qui plus est, un comité paritaire sera mis en place ayant comme mandat de trouver des solutions dès le 1er juin 2019 afin d’améliorer l’administration du temps supplémentaire, qui est « un vrai fléau qui pousse actuellement nos membres à l’épuisement », dixit Pier-Luc Bujold. Les infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes ne seront pas ailleurs pas appelés à se déplacer un peu partout en Gaspésie. « Nous avons obtenu le port d’attache faisant partie constituante du poste. En aucun cas, une équipe volante sera appelée à faire une distance de plus de 50 km de son lieu principal de travail. Le temps de déplacement, le kilométrage est les frais de repas seront remboursés. »

Enfin, il y aura une stabilisation pour ceux ayant une portion de poste équipe volante sur leur département. Les remplacements d’absence seront octroyés à la même personne pour la durée de celle-ci. La prochaine étape sera la signature de la convention collective locale et la mise en application des nouvelles dispositions qui entreront en vigueur le 1er avril 2019.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média