Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

16 novembre 2018

Sonia Landry - slandry@lexismedia.ca

14 M$ investis dans les ports pour petits bateaux gaspésiens

Diane Lebouthillier

©Gracieuseté

La ministre du Revenu national et députée de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, a annoncé quels ports pour petits bateaux bénéficieraient de travaux de rénovation.

Le ministère des Pêches et des Océans dévoile la liste des ports pour petits bateaux dont les projets de rénovation seront financés.

Les ports de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine reçoivent 14,2 millions de dollars sur les 16 millions de dollars attribués au Québec. Dans la Baie-des-Chaleurs, il y aura des travaux de dragage aux ports de New Richmond et de Saint-Godefroi.

Ailleurs dans la région, voici les ports qui obtiendront eux aussi du financement :

  • L'Anse-à-Beaufils (dragage, quais flottants)
  • L'Anse-à-Brillant (dragage)
  • Mont-Louis Ouest (travaux à l'aire de services)
  • Port-Daniel-Est (dragage)
  • Rivière-au-Renard (réfection quai de l'udime phase 2)
  • Sainte-Thérèse-de-Gaspé (extension du brise-lames, quais flottants, aire de services, mise à niveau de la rampe de mise à l'eau)
  • Saint-Georges de Malbaie (protection du littoral et réparation du quai)
  • Tourelles (protection du littoral)

La ministre du Revenu national et députée de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, a fait cette annonce le 16 novembre à Sainte-Thérèse de Gaspé. « Les investissements dans les ports pour petits bateaux locaux profitent non seulement à l’industrie de la pêche commerciale, mais aussi aux collectivités de l’ensemble du Québec. Avec ces investissements, notre gouvernement confirme qu’il soutient l’industrie de la pêche, l’une des industries les plus importantes en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. Les travaux qui seront réalisés permettront non seulement de renouveler et d’entretenir des infrastructures essentielles, mais aussi de stimuler les possibilités d’emplois et de contribuer à l’essor de notre région. »

Bien que les importants travaux au quai de Carleton ne soient pas affichés dans cette liste, il faut savoir que le montant avait déjà été réservé, dans le cadre de l’entente de transfert entre le ministère fédéral des Transports et celui de Pêches et Océans Canada.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média