Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 novembre 2018

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Dernier blitz pour sociofinancer le film gaspésien La Région

CINÉMA

©Photo capture d’écran

Le scénario est signé Aurélien Bisson, originaire de Grande-Rivière, et la réalisation est assurée par Mathieu Boudreau.

L’équipe de Phi productions a lancé récemment une campagne de financement participatif pour son premier court métrage de fiction intitulé La Région.

Au moment d’écrire ces lignes, 85% de l’objectif initial de 10 000$ avait été atteint. Un dernier blitz est mis de l’avant pour récolter les derniers fonds nécessaires à la finalisation de ce film qui parle du refus de l’exode.

Le scénario est signé Aurélien Bisson, originaire de Grande-Rivière et demeurant à Bonaventure, qui a toujours été préoccupé par l’avenir de sa région. Amoureux du cinéma, le synopsis qu’il a écrit est sa réponse à une question posée dans le cadre de l’émission Il va y avoir du sport sur les ondes de Télé-Québec en 2006 : faut-il fermer les régions?

« J’ai toujours été intéressé par le développement de la région, par son avenir. Depuis 50 ans, ces questions ont abouti dans l’espace public, explique l’auteur. C’est l’histoire d’une région fictive qui se fait annoncer par son gouvernement qu’elle va fermer. Le scénario offre une réponse. »

Les citoyens devront ainsi décider de partir ou de rester. Chacun fera son choix en fonction de ses propres intérêts. Les personnages principaux auront à faire la lumière sur ce qui a rendu possible une telle situation et à décider de la position à adopter.

Derrière la caméra

C’est le réalisateur et producteur Mathieu Boudreau, basé à Saint-Omer, qui s’occupe de transposer ce propos à l’écran, lui qui signe ici sa première production cinématographique indépendante après avoir réalisé moult projets depuis près de 20 ans. « Un des mandats premiers que je me suis donné avec Phi productions, c’est de raconter des histoires d’ici. Je veux montrer ma région et parler des enjeux qui la concernent … C’est un film qui parle de refus de l’exode, de la vie ici, de l’amour du pays, mais qui parle aussi d’amitié, d’amour et avant tout d’engagement. Je suis convaincu que ce film-là va vous amènera à réfléchir sur pourquoi on vit ici et comment on veut le faire pour l’avenir. »

Le réalisateur se dit également fortement motivé par l’idée que ce projet lui permettra de constituer une équipe de production gaspésienne. « Il y a ici plusieurs personnes compétentes dans les métiers du cinéma. Ces gens désirent, comme moi, vivre de leur passion sans avoir à s’exiler. Ma nouvelle boîte de production nous donnera l’occasion de faire du cinéma chez nous, en Gaspésie. Elle offrira aussi une voix supplémentaire à mon coin du monde. »

Le tournage est prévu pour septembre 2019. La campagne se termine le 7 décembre et l’équipe espère finalement amasser jusqu’à 15 000$ alors que les contributions versées donnent accès à certaines contreparties. Les personnes intéressées peuvent contribuer via le site web Ulule.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média